L'Ombre de l'étoile rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'Ombre de l'étoile rouge
Description de cette image, également commentée ci-après
Affiche allemande du film par Helmuth Ellgaard (de)

Titre original Nacht fiel über Gotenhafen
Réalisation Frank Wisbar
Scénario Frank Wisbar
Victor Schüller
Acteurs principaux
Sociétés de production Deutsche Film Hansa
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Drame
Durée 99 minutes
Sortie 1960

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Ombre de l'étoile rouge[1] (titre original : Nacht fiel über Gotenhafen) est un film allemand réalisé par Frank Wisbar sorti en 1960.

Le film a pour sujet la fuite à la fin de la Seconde Guerre mondiale de la population allemande de la Prusse-Orientale devant l'Armée rouge et le naufrage du Wilhelm Gustloff le 30 janvier 1945.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Peu de temps après le début de la guerre, la présentatrice radio Maria épouse son collègue Kurt Reiser. Elle vit chez ses parents alors que son mari fait la guerre. Lors d'une fête du Nouvel An, elle rencontre l'officier de marine Hans Schott et tombe enceinte de lui.

Elle s'installe chez son amie Edith dans une ferme de Prusse-Orientale où elle vit avec son enfant. Edith est tuée par des soldats de l'Armée rouge, Kurt vient aider sa femme et son enfant. Maria et son enfant ainsi que des milliers d'autres réfugiés atteignent Gotenhafen où se trouve le Wilhelm Gustloff, navire-hôpital pour les blessés et les réfugiés. Maria retrouve son mari qui est gravement blessé.

Avec l'aide de Schott, qui effectue le service sur le navire, ils montent à bord. La première nuit en mer, le navire est coulé par un sous-marin soviétique. L'enfant de Maria et la femme du général font partie des rares survivants.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Après le succès commercial de UB 55, corsaire de l'océan (de), Wisbar s'intéresse dans ce film au naufrage du Wilhelm Gustloff qui a fait plusieurs milliers de morts. Le Gustloff, conçu comme un simple navire à passagers, avait pour mission de faire venir des soldats et des blessés du front est qui s’est effondré dans les régions occidentales de l’Allemagne. Les réfugiés prennent l'espace disponible. En droit international, le Wilhelm Gustloff était un transport de troupes. Le but que Wisbar poursuit avec aussi UB 55, corsaire de l'océan et Chiens, à vous de crever !, est la représentation de la cruauté et de la futilité de la guerre et non la recherche de coupables.

Les lieux de tournage étaient de l'automne 1959 à janvier 1960 à Berlin, Bilshausen, Bremerhaven, Cuxhaven, la côte de la mer Baltique et dans les environs de Helgoland. Le domaine de la Prusse-Orientale présenté dans le film est en réalité le château d'Oberzwieselau, près de Lindberg, dans la forêt bavaroise. Les prises de vue en extérieur sont également prises dans les environs de Frauenau et de Lindberg, dans la forêt bavaroise. Le hangar de locomotive du Zwieselauer Waldbahn est incendié avec des wagons couverts abandonnés de la DB. Heinz Schön participe au tournage en tant que survivant, consultant et scénariste.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]