L'Oiseau blanc (Bob et Bobette)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Oiseau blanc
9e album de la série Bob et Bobette
Auteur Willy Vandersteen
Genre(s) Franco-Belge
Aventures

Personnages principaux Bob
Bobette
Lambique
Arthur
Lieu de l’action Belgique
Chine

Éditeur Erasme
Standaard
Première publication
Nb. de pages 55

Prépublication De Standaard
Albums de la série

L'Oiseau blanc ou De witte uil en néerlandais est le neuvième album[1] de bande dessinée de la série Bob et Bobette. Il porte le numéro 134 de la série actuelle.

Il a été écrit et dessiné par Willy Vandersteen et publié dans De Standaard et Het Nieuwsblad du 29 juillet 1948 au 7 décembre 1948.

L'histoire est en partie une suite de Le singe volant , qui était apparu trois ans plus tôt.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Arthur est enlevé par des gangsters chinois qui tentent de rallier Lambique à leur cause. Bob et Bobette se rendent en Chine grâce au Gyronef. Ils sont confrontés à un mandarin qui a pris le pouvoir et qui, pour le conserver, enferme tous les oiseaux et les êtres volants qu'il capture pour éviter que le dernier vœu du père de la princesse Tsji-Tsji ne se réalise.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

  • La Princesse Tsji-Tsji
  • Le Mandarin Sjam Foe Sjek
  • La Salamandre

Lieux[modifier | modifier le code]

Autour de l'album[modifier | modifier le code]

  • Le nom Sjam Foe-sjek est un double jeu de mots . D'une part, le mot du dialecte flamand shamfoeter (quelqu'un qui obtient beaucoup de choses) Dans le même temps, cela fait référence au nom du président chinois de l'époque, Chiang Kai-shek[2] .

Éditions[modifier | modifier le code]

  • De witte uil, Standaart, 1950 : Édition originale en néerlandais
  • L'Oiseau blanc, Erasme, 1972 : Édition française comme numéro 134 de la série actuelle en couleur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans l'ordre chronologique de parution dans la presse.
  2. (nl) « De Witte Uil », sur suskeenwiske.ophetwww.net (consulté le )