L'Intrépide (périodique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Intrépide.

L'Intrépide
Image illustrative de l’article L'Intrépide (périodique)
Une du 30 octobre 1921.

Langue français
Périodicité hebdomadaire
Format 19,5 x 29 cm
Genre Illustré jeunesse
Prix au numéro 10 puis 5 centimes (1912-1917)
Fondateur frères Offenstadt
Date de fondation 22 mai 1910
Date du dernier numéro 20 juin 1937
Éditeur Société parisienne d'édition
Ville d’édition Paris

ISSN 1154-7588

L'Intrépide était un hebdomadaire illustré pour enfants publié de 1910 à 1937, créé par la Société parisienne d'édition (SPE) (maison d'édition des frères Offenstadt) pour concurrencer le Journal des voyages[1].

L'administration était domiciliée au 3, rue de Rocroy dans le Xe arrondissement de Paris. En 1912 le numéro est vendu 5 centimes. Au début des années 1920, il coûte 30 centimes. L'abonnement est alors de 15 francs pour la France et 18 francs pour l'étranger. Un numéro type de 1924 comporte 16 pages dont près de trois d'encarts publicitaires.

D'abord sous-titré « Aventures. Voyages. Explorations », puis « Aventures. Sports. Voyages », avec la mention « Terre. Ciel. Eau », L'Intrépide joue volontiers la carte de l'exotisme et du sensationnel : « On élève les serpents venimeux ! »[2] ; « Le monstre des forêts du Congo »[3]. L'humour teinté de colonialisme met en scène des personnages tels que l'explorateur casqué de blanc, Marius Tournesol, Tartarin ou le petit Noir Bamboula. Les dessins humoristiques font la part belle aux histoires d'anthropophages. Des feuilletons maintiennent le jeune lecteur en haleine d'un numéro à l'autre avec des histoires en images de flibustiers, de chasseurs de trésors, d'Apaches ou de trappeurs. Jo Valle[4] est ainsi l'auteur de bandes dessinées intitulées « Cœur-de-Chêne »[5] ou « Le roi du lasso »[6]. On doit à José Moselli « Les démons de la mer »[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le premier numéro est daté du . Un almanach est publié chaque année à partir de 1911. Le dernier numéro (no 1400) paraît le .

Ce titre sera réutilisé de 1948 à 1959 en remplacement de L'Astucieux (1947 à 1948) pour enfin devenir L'Intrépide Hurrah de 1959 à 1962.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Deux siècles de paralittératures, 1996, p. 309
  2. N° 733, p. 4
  3. N° 638, p. 4
  4. Jo. Valle (Joseph dit), également J. de Nauzeroy (1865-1949)
  5. N° 638, p. 8-9
  6. N° 733, p. 8-9
  7. N° 720, p. 8-9

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]