L'Indépendance ou la Mort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Indépendance ou la Mort
Independência ou Morte (1888).jpg
Artiste
Pedro Américo de Figueiredo
Date
1888
Commanditaire
Joaquim Inácio Ramalho (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Type
Technique
Peinture
Lieu de création
Dimensions (H × L)
4,15 × 7,60 m
Mouvements
Art académique brésilien, Brazilian nationalism (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Collections
Paulista Museum Fund Collection (d), collection du Museu Paulista (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
N° d’inventaire
1-19158-0000-0000Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

La peinture L'Indépendance ou la Mort, aussi appelée Le Cri d'Ipiranga, est la principale œuvre d'art représentant la déclaration d'indépendance du Brésil[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'artiste Pedro Américo acheva la peinture à Florence, en Italie, en 1888, soit 66 ans après la proclamation de l'indépendance du Brésil. La deuxième maison de Bragance commanda l'œuvre en raison d'investissements dans la construction du musée de l'Ipiranga (l'actuel Museu Paulista). L'œuvre d'art devait mettre en valeur la monarchie [2].

Controverses[modifier | modifier le code]

Il y a des preuves que la peinture n'est pas une représentation fidèle de l'événement survenu sur les rives de l'Ipiranga[2]. Pedro Américo est aussi accusé d'avoir plagié Friedland, 1807 (en) d'Ernest Meissonier[3].

Friedland, 1807 Ernest Meissonier, 1861-1875.

Preuves[modifier | modifier le code]

Selon des historiens, il y a des preuves que la peinture ne représente pas fidèlement les événements survenus le jour du cri d'Ipiranga :

  1. Chevaux : Dom Pedro n'utilisaient pas de chevaux. À l'époque, on utilisait des ânes et des mules pour les longs voyages[2].
  2. Nombre de soldats : Le groupe qui accompagnait Dom Pedro était peu nombreux[2].
  3. Vêtements : Ni Dom Pedro ni ses compagnons de voyage ne portaient d'uniformes d'apparat[2],
  4. Maison de la proclamation : La première mention de la maison qui figure à l'arrière-plan date de 1884, soit 62 ans après le cri d'Ipiranga[2].
  5. Topographie : L'Ipiranga est mal situé. Ce ruisseau devrait être derrière la personne qui regarde la peinture[3].
  6. Intrus : Le peintre, Pedro Américo, y a inclus un autoportrait, même s'il est né bien après l'indépendance[3].
  7. Incident de voyage : Sur la peinture, le prince régent semble se tenir dans une attitude triomphante, mais en vérité, il éprouvait de fortes douleurs. Il avait la diarrhée, causée d'après de nombreux historiens par les fatigues du voyage[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) « Quadro de Pedro Américo de Figueiredo “Independência ou Morte” » (consulté le 13 novembre 2013).
  2. a b c d e f et g (pt) « O grito do Ipiranga aconteceu como no quadro? », uol.com.br (consulté le 2 novembre 2012).
  3. a b c et d (pt) « O Grito do Ipiranga - VilaMulher », terra.com.br (consulté le 2 novembre 2012). Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « terra » est défini plusieurs fois avec des contenus différents

Liens externes[modifier | modifier le code]