L'Imprécateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'adaptation cinématographique, voir L'Imprécateur (film).

L'Imprécateur
Auteur René-Victor Pilhes
Pays France
Genre Roman
Éditeur Seuil
Collection Cadre Rouge
Date de parution 1974
Nombre de pages 285
ISBN 2020012413

L'Imprécateur est un roman français de René-Victor Pilhes publié pour la première fois le et ayant reçu le prix Femina la même année.

Le roman est en lice pour le prix Goncourt jusqu'au sixième tour de scrutin (cinq voix à cinq au cinquième tour) contre La Dentellière de Pascal Lainé[1]. Il obtient finalement le prix Femina.

Résumé[modifier | modifier le code]

René-Victor Pilhes (le narrateur porte le nom de l'auteur) est directeur des Relations Humaines de la filiale française de Rosserys & Mitchell, la plus grande entreprise de l'histoire du monde, multinationale consacrée à la fabrication d'engins agricoles. Il relate d'étranges événements qui s'y déroulent, en particulier les courriers d'un mystérieux imprécateur, dont les diatribes distribuées à l'ensemble des employés visent les dirigeants de l'entreprise et les fondements du capitalisme contemporain. Le trouble est semé dans l'entreprise dont les fondations, sous le sol de Paris, se fissurent de manière inquiétante, menaçant l'ensemble du siège d'effondrement.

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]