L'Impossible Astronaute, deuxième partie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Impossible Astronaute
(2e partie)
Épisode de Doctor Who
Titre original Day of the Moon
Numéro d'épisode Saison 6 (2de série)
Épisode 2
Code de production 2.2
Réalisation Toby Haynes
Scénario Steven Moffat
Durée 60 minutes
Diffusion sur BBC One
sur France 4
Personnages Docteur :
11e
Compagnons :
Amy Pond
Rory Williams
River Song
Chronologie
Liste des épisodes

L'Impossible Astronaute, deuxième partie (Day of the Moon) est le deuxième épisode de la sixième saison de la deuxième série de la série télévisée britannique de science-fiction Doctor Who, diffusé sur BBC One le . Il a été partiellement tourné aux États-Unis, dans l'Utah. Il s'agit du second épisode d'une histoire en deux parties commençant avec L'Impossible Astronaute, première partie, mettant le Docteur et ses amis aux prises avec un ennemi mystérieux à l'époque du premier alunissage.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Trois mois après les événements de L'Impossible Astronaute, première partie, l'agent spécial du Président Nixon, Canton Everett Delaware III, est à la poursuite de River Song, Amy et Rory. Pendant ce temps une cellule faite d'un matériau indestructible est construite dans la Zone 51 pour faire une prison parfaite autour du Docteur, considéré comme un ennemi des États-Unis. Il apparaît que ceci est une ruse du petit groupe, le matériau de la cellule permettant au groupe de converser librement sans être espionné, et d'embarquer à bord du TARDIS sans être suivi. Chacun de leur côté, ils ont tous essayé de débusquer les membres d'une race extra-terrestre dont tous oublient le souvenir lorsqu'ils ne fixent plus leur image. Tous ont fait une marque sur leur bras à chaque fois qu'ils en observaient un, et leurs bras sont à présent couverts. Le Docteur implante un système de communication en eux afin que le groupe enregistre ce qu'ils pensaient au moment de leur rencontre. À partir de ces indices, le Docteur découvre que les extra-terrestres s'appellent les Silents « les Silences », une race au sujet duquel il avait été mis en garde par plusieurs de ses adversaires dans ses récentes aventures. Le Docteur réalise que le Silence a le contrôle de la planète par suggestion post-hypnotique, et met au point un plan pour fomenter une révolution. Il emmène le groupe dans les jours qui précèdent le lancement d'Apollo 11.

Tandis que le Docteur travaille à modifier des éléments du module de commande d'Apollo 11, Canton et Amy visitent des orphelinats jusqu'à ce qu'ils parviennent à localiser celui d'où est originaire la petite fille dans le scaphandre. Canton essaie de raisonner avec le gardien de l'orphelinat devenu à moitié fou, tandis qu'Amy explore le bâtiment où les mots « GET OUT » (partez) sont écrits en grand. Elle finit par découvrir un nid de Silents. S'enfuyant de la salle, elle tombe sur une porte dotée d'un panneau coulissant. Le panneau s'ouvre et une femme portant un cache sur l'œil droit apparaît et déclare « Non, je crois qu'elle rêve seulement » et ferme le panneau. Amy ouvre la porte, et découvre que le panneau et la femme ont disparu. Amy trouve une photographie d'elle-même avec un bébé dans ses bras sur la commode dans la chambre, ainsi que de nombreuses images de la petite fille au scaphandre. La fillette entre dans son scaphandre et Amy est enlevée par des Silents, qui apparaissent derrière la fillette. Elle est alors emmenée dans une de leurs salles de contrôle aux allures de proto-TARDIS, laissant l'engin d'enregistrement d'Amy derrière eux.

Arrivant trop tard pour aider Amy, le Docteur et ses alliés trouvent la puce d'Amy sur le sol tandis que Canton est parvenu à tirer sur un des Silents et à le blesser. Ils trouvent aussi le scaphandre, dont l'arrière a été déchiré, laissant s'échapper la petite fille, cachée dans un coin de l'orphelinat. River comprend deux choses : que la fille devait avoir une force physique extraordinaire pour s'échapper du scaphandre, et que le scaphandre peut se déplacer de façon autonome. Cela, selon River, pourrait être ce que la fillette entendait lorsqu'elle disait qu'un homme de l'espace venait pour la manger. Cela aurait pu ne pas être elle qui se déplaçait, mais le scaphandre qui contrôlait ses mouvements. Ils emmènent l'extra-terrestre blessé vers la cellule sécurisée de la Zone 51 et l'interrogent. L'extra-terrestre révèle qu'ils ont pris le contrôle des humains depuis l'âge de pierre par suggestion post-hypnotique, et déclare par bravade que si les humains ne voulaient pas être contrôlés par le Silent, ils « devraient les abattre à vue ». Canton enregistre cette déclaration sur le téléphone cellulaire d'Amy.

Le Docteur utilise la puce de communication d'Amy pour trouver son emplacement, et pose le TARDIS dans la salle de contrôle. Tandis que River tient les Silents en joue, le Docteur leur montre la retransmission télévisée de l'alunissage. Tandis qu'ils regardent, le Docteur utilise ses modifications du module de commande Apollo pour insérer dans les scènes du premier pas sur la Lune l'enregistrement réalisé par Canton de l'extra-terrestre blessé qui déclare qu'ils devraient être abattus à vue. Grâce à cela, les humains, hypnotisés tirent sur les premiers Silents qu'ils voient. Le Docteur déclare qu'ils seront pourchassés pour des générations et que les humains sont donc libérés de leur joug. Tandis que River et le Docteur protègent leur départ des Silents, le groupe sauve Amy et part dans le TARDIS.

Le Docteur ramène River à sa prison, l'embrassant pour lui dire au revoir ; River est surprise de s'apercevoir que pour le Docteur, c'est la première fois qu'ils s'embrassent et donc la dernière fois pour elle. Rory est troublé par une phrase murmurée par Amy pendant son enlèvement au sujet de l'homme qu'elle aime qui est « tombé du ciel », croyant qu'il s'agissait du Docteur, mais Amy lui affirme qu'elle parlait de lui. Amy se demande si elle est enceinte, ou si les douleurs qu'elle a ressenties était le résultat de la présence du Silent ; le Docteur tente d'utiliser les scanners du TARDIS pour vérifier cela, mais le TARDIS ne peut déterminer si elle est enceinte ou pas.

Six mois plus tard, un sans-abri à New York rencontre la petite fille. La fillette déclare qu'elle est en train de mourir, mais qu'elle va y remédier ; sous les yeux du sans-abri, la fillette entame le processus de régénération caractéristique des Seigneurs du Temps.

Distribution[modifier | modifier le code]

Continuité[modifier | modifier le code]

Références extérieures[modifier | modifier le code]

  • Le Docteur rencontre le président Richard Nixon et le prévient qu'on se souviendra de lui pendant de nombreuses générations, en référence à l'affaire du Watergate et lui dit de saluer David Frost de sa part, un journaliste britannique qui aura une célèbre série d'entretiens avec lui. Le Docteur suggère par ailleurs à Nixon d'enregistrer toutes ses conversations afin d'être certain qu'il n'est pas influencé par le « Silence », ce qui est une référence aux enregistrements de la Maison Blanche révélés dans cette même affaire.
  • Le Docteur appelle River Song Mrs Robinson, en référence à la protagoniste du film Le Lauréat.

Réception[modifier | modifier le code]

Les deux épisodes, quoique très sombres pour un début de saison et s'adressant à un public moins familial que celui visé habituellement par la série, ont été suivis par 7,3 millions de téléspectateurs et plutôt bien reçus par la critique. « The Last Angry Geek » dans sa rubrique « You Know Who » a considéré que le double épisode était trop complexe pour constituer un début de saison, ne répondait à aucune question, et lui a donc attribué la note de 2 Tardis sur 5[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]