L'Honneur de Sartine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Honneur de Sartine
Auteur Jean-François Parot
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman policier historique
Éditeur Lattès
Date de parution 2010
Type de média Livre
Nombre de pages 450
ISBN 978-2-7096-3426-7
Série Nicolas Le Floch
Chronologie

L'Honneur de Sartine est un roman policier historique de Jean-François Parot publié en 2010.

Résumé[modifier | modifier le code]

En 1780, Paradès a l'appui de Sartine et vient d'être nommé colonel mais donne de fausses informations sur l'armée anglaise. Nicolas l'embastille. Puis on lui signale un décès rue des Mathurins : c'est Chamberlin, contrôleur de la marine. L'autopsie révèle une crise cardiaque.

Necker, directeur des finances, demande à Nicolas un rapport sur les conditions d'emprisonnement et lui dit que Sartine entrave sa politique. Sartine demande à Nicolas de l'informer de l'enquête et lui fait des confidences. Un de ses sbires est tué chez Ravillois et Nicolas y trouve des diamants. Tiburce, valet de Chamberlin est trouvé mort aussi. Louis est nommé lieutenant aux carabiniers à cheval à Saumur et Nicolas le baptise vicomte de Tréhiguier. Nicolas tue un assaillant au Grand Châtelet. Il découvre que Chamberlin a déshérité sa nièce avant de mourir pour son neveu Charles. Il retrouve une carte que Sartine lui avait demandée et établit que Charles est le meurtrier manipulé. Le roi limoge Sartine.