L'Homme qui refusait de serrer la main

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Homme qui refusait de serrer la main
Publication
Auteur Stephen King
Titre d'origine
The Man Who Would Not Shake Hands
Langue Anglais américain
Parution ,
Shadows
Recueil
Traduction française
Traduction Michèle Pressé
Serge Quadruppani
Parution
française
Intrigue
Genre Horreur

L'Homme qui refusait de serrer la main (titre original : The Man Who Would Not Shake Hands) est une nouvelle de Stephen King parue en 1985 dans le recueil de nouvelles Brume mais ayant été publiée pour la première fois en 1981 dans l'anthologie Shadows éditée par Charles L. Grant.

Résumé[modifier | modifier le code]

Dans un club privé de Manhattan, George Gregson raconte une histoire à d'autres membres. En 1919, alors que Gregson était un jeune homme, il jouait déjà au poker dans ce club. Henry Brower, un homme qui refuse de serrer la main de quiconque en prétextant une aversion du contact, se joint un jour à sa table pour une partie. Lors de celle-ci, Jason Davidson, l'un des autres joueurs, serre spontanément la main de Brower pour le féliciter. Brower hurle alors d'horreur et s'enfuit.

Le lendemain, une connaissance de Brower raconte à Gregson qu'alors qu'il était à Bombay, Brower prétend avoir été maudit après avoir été involontairement à l'origine de la mort d'un enfant. Cette malédiction implique la mort de toute personne touchée par Brower et, peu après, Davidson est effectivement retrouvé mort. Gregson cherche Brower dans toute la ville et finit par apprendre d'un réceptionniste d'hôtel que Brower a été retrouvé mort la veille, sa main gauche serrant sa main droite.

Ayant fini son histoire, Gregson quitte le club après avoir fait remarquer à Stevens, le maître d'hôtel, qu'il est vraiment le portrait juré de son grand-père, qui officiait à son poste quand Gregson était jeune.

Genèse[modifier | modifier le code]

La nouvelle a été publiée initialement dans le quatrième volume de l'anthologie Shadows en [1]. Elle est ensuite parue dans le recueil Brume.

Intertextualité[modifier | modifier le code]

Cette nouvelle a pour cadre un étrange club privé, dont les membres se racontent des histoires, qui est le même que celui au centre de la nouvelle La Méthode respiratoire (1982), à laquelle il est d'ailleurs fait ouvertement référence au début de L'Homme qui refusait de serrer la main[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. George Beahm, Stephen King de A à Z, Vents d'Ouest, (ISBN 2-8696-7903-3), p. 113-114
  2. (en) Michael Collings, The Shorter Works of Stephen King, Starmont House, (ISBN 0930261038), p. 149