L'Homme qui plantait des arbres (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Homme qui plantait des arbres (homonymie).
L'Homme qui plantait des arbres
Réalisation Frédéric Back
Sociétés de production Radio-Canada Télévision
Pays d’origine Drapeau du Canada Canada
Durée 30 minutes
Sortie 1987

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Homme qui plantait des arbres est un film d'animation réalisé par l'illustrateur canadien Frédéric Back pour Radio-Canada en 1987 à partir de la nouvelle du même nom écrite par Jean Giono en 1953. Il a été distribué simultanément en deux versions : une version française, narrée par Philippe Noiret, et une version anglaise, narrée par Christopher Plummer. La musique a été composée par Normand Roger.

L'adaptation[modifier | modifier le code]

Mosaïculture inspirée des dessins de Frédéric Back, à Montréal

Le film a reçu de nombreux prix en 1987 dont l'Oscar du « meilleur film d'animation » et le Grand Prix du Festival international du film d'animation d'Annecy. Un livre illustré par Frédéric Back, où l'on retrouve les peintures de son film, a également été édité par Gallimard Lacombe pour Les Entreprises Radio-Canada. Il existe également un double DVD contenant des entretiens avec Jean Giono et Frédéric Back. Ce dernier, inspiré par la nouvelle, a lui-même replanté au Canada une petite forêt qu'il a dédiée à Jean Giono.

Commentaire[modifier | modifier le code]

Claude Bouniq-Mercier dans le Guide des films (éd. Robert Laffont) : « Les dessins, d'un crayon léger, évoquent des croquis et donnent au film sa force et sa délicatesse. Commencé en tons monochromes, il se pare de couleurs qui explosent en un final magnifique digne des impressionnistes (Seurat en particulier). Un pur joyau du cinéma d'animation. »

Sélections et prix décernés au film[modifier | modifier le code]

Le film d'animation a obtenu de nombreux prix. Il est sélectionné en 1987 au Festival de Cannes, catégorie courts métrages. En avril de la même année, il reçoit la plaque de finaliste aux International Emmy Awards à New York, puis, en juin il obtient le Grand Prix ex aequo avec Un monde pourri (film bulgare) au Festival international du cinéma d'animation à Annecy. Il reçoit conjointement le Prix du public d'Annecy attribué par Canal+.

Le film est nominé ensuite au 6e Festival international du film sur l'environnement et la nature à Royan, en France, où il reçoit le grand prix du Festival. En juillet, il gagne le premier prix, catégorie « meilleur film d'animation » et le prix du meilleur film, au Los Angeles Animation Celebration.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Olivier Cotte, Les Oscars du film d'animation, secrets de fabrication : les coulisses de L'homme qui plantait des arbres, Eyrolles, (ISBN 2-212-11568-7)