L'Homme et la Terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un livre image illustrant la géographie
Cet article est une ébauche concernant un livre et la géographie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'Homme et la Terre
Image illustrative de l'article L'Homme et la Terre

Auteur Elisée Reclus
Pays France
Genre ouvrage de géographie
Éditeur Librairie universelle
Lieu de parution Paris
Date de parution 1905-1908

L'Homme et la Terre est une encyclopédie géohistorique d'Élisée Reclus en six volumes, publiée de façon posthume entre 1905 et 1908[1].

Présentation de l'ouvrage[modifier | modifier le code]

Première page du premier tome

Dans la préface du premier volume, Elisée Reclus présente ainsi l'objet d'étude de son ouvrage : " [...] un nouveau livre où serait exposée les conditions du sol, du climat, de toute l’ambiance dans lesquelles les événements de l’histoire se sont accomplis, où se montrerait l’accord des Hommes et de la Terre, où les agissements des peuples s’expliqueraient, de cause à effet, par leur harmonie avec l’évolution de la planète." [...]

" Nous pouvons du moins, dans cette avenue des siècles que les trouvailles des archéologues prolongent constamment en ce qui fut la nuit du passé, nous pouvons reconnaître le lien intime qui rattache la succession des faits humains à l’action des forces telluriques : il nous est permis de poursuivre dans le temps chaque période de la vie des peuples correspondant au changement des milieux, d’observer l’action combinée de la Nature et de l’Homme lui-même, réagissant sur la Terre qui l’a formé." [...]

" La « lutte des classes », la recherche de l’équilibre et la décision souveraine de l’individu, tels sont les trois ordres de faits que nous révèle l’étude de la géographie sociale et qui, dans le chaos des choses, se montrent assez constants pour qu’on puisse leur donner le nom de « lois ». C’est déjà beaucoup de les connaître et de pouvoir diriger d’après elles sa propre conduite et sa part d’action dans la gérance commune de la société, en harmonie avec les influences du milieu, connues et scrutées désormais. C’est l’observation de la Terre qui nous explique les événements de l’Histoire, et celle-ci nous ramène à son tour vers une étude plus approfondie de la planète, vers une solidarité plus consciente de notre individu, à la fois si petit et si grand avec l’immense univers."

Progrès et « régrès »[modifier | modifier le code]

Dans cet ouvrage, Élisée Reclus expose certaines de ses idées. Il croyait en la valeur du progrès qui seul, pensait-il, pouvait apporter une amélioration des conditions de vie et des relations entre les hommes. Cependant, l'homme se doit de vivre en accord avec son milieu, qu'il se doit d'entretenir car le progrès s'accompagne de "régrès" (de régressions) qui inscrivent les évolutions dans une problématique dialectique. Ainsi, il revient dans son ouvrage à de nombreuses reprises sur cette idée : « Le fait général est que toute modification, si importante qu’elle soit, s’accomplit par adjonction au progrès de régrès correspondants » (tome VI p° 531). Reclus ne désapprouvait pas l'action de l'homme sur la nature, mais cette dernière devait répondre à des critères sociaux, moraux et esthétiques.

Exergue :

La Géographie n'est autre chose que l'Histoire dans l'Espace, de même que l'Histoire est la Géographie dans le Temps.

Distribution de l'ouvrage, réédition[modifier | modifier le code]

  • L’Homme et la Terre, Paris, La Librairie universelle, 1905-1908, 6 vol., 3 648 p., est distribué en 51 chapitres répartis en 4 livres de géohistoire.
    • Livre I, Les Ancêtres, préhistoire et anthropologie, 6 chapitres, t. I, 1905.
    • Livre II, Histoire ancienne, l'Antiquité, 13 chapitres, t. I à III, 1905-1906.
    • Livre III, Histoire moderne, de la fin de l'Antiquité à 1900, 20 chapitres, t. III à V, 1906-1907.
    • Livre IV, Histoire contemporaine, le monde au début du XXe siècle, 12 chapitres, t. V et VI, 1907-1908. Rééd. par Béatrice Giblin (éd.), Élisée Reclus, L’Homme et la Terre, histoire contemporaine, Paris, Fayard, coll. Corpus des œuvres de philosophie en langue française, 1990, 2 vol., 847 p.
  • Ces 4 livres sont publiés en 6 volumes, le manuscrit d'Élisée Reclus (1905) étant actualisé par son neveu Paul Reclus en cours de publication, en 1906 (t. II et III), 1907 (t. IV et V) et 1908 (t. VI).
    • t. I de 9 chapitres comprenant le Livre I, Les Ancêtres (6 chapitres) et les 3 premiers chapitres du Livre II, Histoire ancienne (Antiquité : « Iranie », « Caucasie », « Potamie »), Paris, La Librairie universelle, 1905, 597 p., préface au tome 1, texte intégral sur Gallica, texte intégral numérisé.
    • t. II de 7 chapitres, suite du Livre II, Histoire ancienne (Antiquité : de la Phénicie à Rome en passant par l'Afrique), Paris, La Librairie universelle, 1906 (daté 1905), 582 p., texte intégral sur Gallica.
    • t. III de 9 chapitres comprenant les 3 derniers chapitres du Livre II, Histoire ancienne (Chine, Inde, océan Indien, océan Pacifique), puis les 6 premiers chapitres du Livre III, Histoire moderne (de la fin de l'Antiquité au XIe siècle, avec le monde arabo-musulman), Paris, La Librairie universelle, 1906 (daté 1905), 652 p., texte intégral sur Gallica.
    • t. IV comprenant 9 chapitres du Livre III, Histoire moderne (XIIe-XVIIIe siècles, dont les mondes asiatiques et américains), Paris, La Librairie universelle, 1907 (daté 1905), 663 p., texte intégral sur Gallica.
    • t. V de 9 chapitres comprenant les 5 derniers chapitres du Livre III, Histoire moderne (1780-1900), puis les 4 premiers chapitres du Livre IV, Histoire contemporaine, le monde au début du XXe siècle, Paris, La Librairie universelle, 1907 (daté 1905), 575 p., texte intégral sur Gallica.
    • t. VI comprenant les 8 derniers chapitres du Livre IV, Histoire contemporaine, Paris, La Librairie universelle, 1908, 579 p., texte intégral sur Gallica.
  • Une version abrégée, et actualisée en raison des bouleversements de la période 1909-1929, est publiée à l'occasion du centenaire de la naissance d'Élisée Reclus : Paul Reclus, Gustave Goujon et Aimé Perpillou (éd.), Élisée Reclus, L'Homme et la Terre, Paris, Albin Michel, 1930-1931, 3 vol., 670, 692 et 690 p. ; réimpr. en fac-similé de format réduit, Antony, éd. Tops/H. Trinquier, 2007.
  • Une édition électronique intégrale est publiée dans la collection "Bibliothèque idéale des sciences sociales" de ENS Editions. L'édition reprend le découpage originel en livres. Le livre 1 et le livre 2 sont publiés en 2015. Les livres 3 et 4 seront publiés en 2016 et 2017. Le livre 1 est précédé d'une préface inédite "L'homme et la terre, l'aboutissement d'une trilogie" écrite par Philippe Pelletier et Federico Ferretti.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'homme et la terre par Élisée Reclus, Librairie universelle (Paris) (1905-1908) disponible sur Gallica

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]