L'Homme de l'Arizona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Homme de l'Arizona
Titre original The Tall T
Réalisation Budd Boetticher
Scénario Burt Kennedy
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Western
Durée 78 minutes
Sortie 1957

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Homme de l'Arizona (The Tall T) est un western américain réalisé par Budd Boetticher sorti en 1957.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après avoir perdu son cheval dans un pari, Pat Brennan se retrouve à pied dans le désert. Heureusement, une diligence conduite par son ami Ed Rintoon passe à proximité. Il ne s'agit pas de la relation régulière mais d'un transport particulier réservé par les jeunes mariés Willard et Doretta Mims pour leur voyage de noces. Doretta est la fille du plus riche propriétaire de la région. Lorsque les quatre passagers arrivent à la station relais, l'endroit semble vide : le tenancier Hank Parker et son fils Jeff ne répondent pas aux appels de Brennan.

Alors qu'ils attendent Hank et Jeff, les quatre voyageurs sont surpris par trois bandits terrés dans la maison : Frank Usher et ses deux hommes, Chink et Billy Jack. Chink caché dans la maison abat Rintoon lorsqu'il tente de s'emparer d'un fusil, puis prennent en otage les trois autres protagonistes. Les malfrats avaient pour intention de braquer le convoi de 17h, avec lequel ils ont confondu la diligence spéciale réservée par le couple. Afin de sauver sa peau, Willard vend sa femme aux gredins : il leur apprend la fortune de son père et leur propose d'utiliser Doretta pour demander une rançon. Frank accepte, il envoie Billy Jack et Willard réclamer 50.000 dollars. En attendant le butin, les bandits et les otages partent se cacher dans un désert de rochers. Là, les tensions s'intensifient entre les personnages. Frank ne veut pas tuer Brennan car il se met à apprécier l'homme. Par contre, il fait abattre Willard qui pensait pouvoir repartir. Doretta se rend compte que son mariage était entièrement artificiel et se laisse embrasser et guider par Pat. Finalement, alors que Frank est parti prendre livraison de la rançon, Brennan réussit à monter les deux acolytes contre leur chef en les laissant croire qu'il s'enfuit avec le pactole. Chink s'éloigne à son tour du campement pour tenter d'apercevoir Frank. Pat en profite pour tuer le jeune Billy Jack. Il parvient ensuite à abattre Chink. Ensuite, Pat et Doretta tendent un piège à Frank et récupèrent l'argent que le hors-la-loi ramène. Redevable d’une précédente clémence passagère, Brennan laisse Franck s'en aller la vie sauve. Toutefois, ce dernier fait volte face à cheval et revient à la charge en tirant avec sa winchester sur Pat. Brennan est alors contraint de tuer le voleur d’une balle en plein visage.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • "The Captive" est la première histoire de Leonard à être portée à l'écran[2].
  • Budd Boetticher et Randolph Scott avaient déjà travaillé ensemble pour "Sept Hommes à abattre" (Seven Men from Now) l'année précédente.
  • Le film fut entièrement tourné dans les Alabama Hills (Californie).
  • C’est l’unique western tourné par Maureen O’sullivan, elle y fait apprécier ses talents de comédienne et prend une part active dans le scénario. Elle est moquée

par Randolph Scott et Richard Boone qui ne lui trouvent aucun attrait ce qui prête à sourire car à 41 ans elle est encore bien belle et émouvante. C’est une particularité de ce western qui peut être cité en exemple pour ses nombreuses qualités.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)"When in Disgrace", Neville Publishing, 1989
  2. a, b et c Cf. note sur la fiche du film sur le site de l'AFI (Cf. lien externe)