L'Homme contrôleur de l'univers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L'Homme contrôleur de l'univers
Detalle de Lenin.jpg
Artiste
Date
L'Homme contrôleur de l'univers

L'Homme contrôleur de l'univers, aussi connue sous le titre de L'Homme à la croisée des chemins, est une peinture murale réalisée par Diego Rivera en 1934 pour le Palacio de Bellas Artes de Mexico.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1933 Diego Rivera commence à peindre la peinture murale pour le Rockefeller Center de New York. L’œuvre est restée inachevée car Rivera y a introduit un portrait du leader communiste Vladimir Lénine, ce que n'a pas admis la famille Rockefeller. Quand Rivera a reçu la charge de décorer un des murs du deuxième étage du Palacio de Bellas Artes, il a repris de nombreux motifs de l’œuvre inachevée pour travailler sur elle tout au long de l'année 1934.

Thème[modifier | modifier le code]

Le contenu de la peinture murale est ouvertement politique. Dans l'axe central l'ouvrier est un homme idéalisé qui contrôle l'univers, situé à la croisée des chemins de deux idéologies opposées. À gauche : il critique le monde capitaliste sujet à la lutte des classes, au milieu de la répression et la guerre, où Charles Darwin représente le développement de la science et de la technologie, et la sculpture gréco-latine, la religion et la pensée occidentale. À droite on observe une vision idéalisée du monde socialiste, avec des travailleurs sur la place Rouge, et à leur tête Lénine, et avec la présence de Karl Marx, Friedrich Engels, Léon Trotski et Bertram D. Wolfe.