L'Homme-feu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Homme-feu
Auteur Joe Hill
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Science-fiction
post-apocalyptique
Version originale
Langue Anglais américain
Titre The Fireman
Éditeur William Morrow and Company
Date de parution
ISBN 978-0062200631
Version française
Traducteur Antoine Chainas
Éditeur Jean-Claude Lattès
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 700
ISBN 978-2709656849

L'Homme-feu (titre original : The Fireman) est un roman de science-fiction post-apocalyptique écrit par Joe Hill, paru en 2016[1] puis traduit en français et publié en 2017[2]. L'ouvrage a obtenu le prix Locus du meilleur roman d'horreur 2017.

Résumé[modifier | modifier le code]

Personne ne sait exactement quand et où tout a commencé. Sur le corps des individus contaminés apparaissent des tatouages mordorés qui s’embrasent, causant la mort par combustion. Boston, Détroit, Seattle ont déjà basculé dans le chaos. Il n’existe aucun antidote. Lorsque Harper, infirmière dévouée et bienveillante, découvre les premières marques sombres sur sa peau, elle vient d’apprendre qu’elle est enceinte. Paniqué, son mari fuit. Dans un monde en ruine, ou de petites communautés se forment et des milices traquent les malades pour les exterminer, Harper est secourue par un homme capable de contrôler ce feu intérieur. Mais l’infirmière ne dispose que de peu de temps pour percer le secret de l’homme feu, avant qu’elle et son enfant ne soient réduits en cendre ... Dans cette fable pré apocalyptique vertigineuse, Joe Hill explore la part obscure de l’homme et sa formidable puissance de vie.

Éditions[modifier | modifier le code]

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Dans ce roman, Joe Hill fait quelques clins d'œil au roman post-apocalyptique de son père, Le Fléau, notamment à travers les personnages de Nick, un enfant sourd tout comme l'est Nick Andros dans Le Fléau, et de Harold Cross, croisement entre les noms des personnages de Harold Lauder et Nadine Cross[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Bibliography: The Fireman », sur Internet Speculative Fiction Database (consulté le 29 juin 2017)
  2. « L'Homme-feu » sur le site NooSFere (consulté le 29 juin 2017).
  3. (en) « Q & A with Joe Hill », sur sfreporter.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]