Liste des chapitres de l'Habitant de l'infini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article est un complément à l'article sur le manga L'Habitant de l'infini. Il liste l'ensemble des tomes de la série, avec leur date de sortie en version originale et française, ainsi que leurs résumés. Les dates des tomes 1 à 9 de l'édition française correspondent à la réédition de Casterman dans le sens japonais.

Volumes reliés[modifier | modifier le code]

Tomes 1 à 10[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1] 4-06-314090-3[ja 1] [fr 1] 9782203373501[fr 1]
Liste des chapitres :
  • Prologue  : Le criminel
  • Chapitre 1 : La conquête
  • Chapitre 2 : Le génie
  • Chapitre 3 : La rancune
Manji est un samouraï déchu, il assassina son maître le seigneur Horii lorsqu'il s'aperçut de la fourberie de celui-ci et depuis ce jour, il est traqué par les samouraïs restés fidèles à Horii. Durant sa fuite, il tua les cent officiers lancé à sa recherche et parmi eux le mari de sa sœur : Tatsumasa Saïto. Depuis lors, il veilla sur sa sœur, Machi, rendue folle par la mort de son époux. Voyant sa détresse et son manque de but, la prêtresse Yobikuni lui fit don d'un superbe cadeau : le Kesenchû. Le Kesenchû, ou Kessentchu, est un étrange parasite capable de donner la vie immortelle et de soigner toutes les blessures. Après avoir reçu cette immortalité un deuxième événement bouleverse la vie de Manji puisque sa sœur est assassinée par Hishiyasu Shido, le chef de la bande de rônins locale. Il parvint à tuer le meurtrier de sa sœur et désireux de perdre l'immortalité pour la rejoindre, il fit un pacte avec Yobikuni : pour racheter la mort des cent innocents tués de sa main, il s'engage à abattre mille scélérats.

Le Ittô-Ryû, école de sabre des Anotsu et dirigée par le petit-fils de son créateur, Kagehisa Anotsu, décide d'engager une grande guerre contre toutes les autres écoles, leur première cible est l'école du Muten-Ichiryû. Takayashi Asano, maître actuel du Muten-Ichiryû est violemment attaqué par des hommes du Ittô-Ryû, il tente de mettre sa famille à l'abri mais Kagehisa Anotsu intervient avec ses hommes et l'en empêche. Ce dernier a déjà abattu tous les disciples de Takayashi et propose à celui-ci de le laisser en vie contre les secrets de son école. Durant la discussion et pour répondre à Otoki, la femme de Takayashi, Anotsu leur explique que Saburô Anotsu, son grand-père, était lui-même membre du Muten-Ichiryû. Il fut néanmoins chassé lorsque Takayouki, le père de Takayashi, devint maître. Depuis, les Anotsu sont tombés dans l'oubli mais pas sans promettre une vengeance contre leur ancien maître. Anotsu annonce alors que le véritable but du Ittô-Ryû est d'être la seule école de sabre du Japon. Takayashi décide d'affronter Anotsu mais alors qu'il attaque, Sabato Kuroï, un des hommes du Ittô-Ryû, intervient pour protéger son chef et tue Takayashi sous les yeux de sa femme et de sa fille. Deux ans plus tard, Lin Asano, fille de Takayashi, médite sa vengeance contre les hommes du Ittô-Ryû. Elle est accostée devant la tombe de son père par Yobikuni qui, après avoir entendu son histoire, lui rappelle que seule, elle a peu de chances de vaincre. Pour l'aider, Yobikuni lui propose de demander l'aide de Manji. Lin rencontre Manji par hasard alors qu'elle dort dans sa cabane, elle le supplie de l'accompagner et après quelques hésitations Manji accepte finalement. Le premier homme d'Ittô-Ryû à mourir sera Sabato Kuroï, le meurtrier de Takayashi. Manji et Lin engagent le combat et après de grandes difficultés, parviennent enfin à se défaire de Kuroï, non sans avoir appris qu'il avait tué la mère de Lin après avoir abattu son père.

Lin décide de s'adjoindre l'aide d'un troisième escrimeur et mène Manji chez le maître Sori. Sôri est en fait de sabreur, un peintre un peu extravagant et un ancien ami de Takayashi. Lin sait néanmoins qu'en plus de cette occupation, il est un espion du gouvernement. Sôri, après avoir entendu l'histoire de la fin des parents de Lin, refuse strictement de la suivre dans ses désirs de vengeance à cause de sa fille, Tatsu, mais aussi parce qu'il ne souhaite pas mourir avant d'avoir fini son chef-d'œuvre. Manji devant ce refus s'emporte et part de chez Sôri. Le lendemain il est cependant forcé de revenir lorsque Lin est attaquée par un homme d'Ittô-Ryû, Aran, et sa bande. Manji et Lin se débarrassent des hommes d'Aran mais sont vaincus par celui-ci. Il s'apprête à tuer Lin, lorsque Sôri intervient et l'abat très facilement. Après cela Sôri décide d'offrir un peu de sa fortune pour soutenir Lin dans sa quête.

En laissant les armes de Manji chez un affuteur de Naïto-Shinjuku, Lin retrouve un ancien sabre du Muten-Ichiryû qui est entré en possession de Taïto Magatsu, un homme d'Ittô-Ryû. Lin, cachant son identité, propose à Magatsu de le lui acheter, mais ce dernier demande comme paiement des renseignements sur la fille de Takayashi Asano. Manji décide alors de défier Magatsu pour reprendre le sabre. L'affrontement tourne à l'avantage de Magatsu, qui est aidé par son étrange épée et sa connaissance du terrain. Magatsu raconte à Manji d'où lui vient sa haine des samouraïs (des samouraïs ont tué sa jeune sœur) et parvient à le bloquer sous un arbre, après quoi, il lui porte un coup fatal (du moins fatal pour une personnes normale). Manji puise alors dans ses dernières forces pour rattraper Magatsu et pour l'attaquer dans le dos, celui-ci étonné par l'endurance de Manji lui laisse le sabre des Asano et lui promet un autre combat s'il parviennent tous deux à survivre.

2 [ja 2] 4-06-314101-2[ja 2] [fr 2] 9782203373518[fr 2]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 4 : Poésie du ver, le chemin de feu 1
  • Chapitre 5 : Poésie du ver, le chemin de feu 2
  • Chapitre 6 : Poésie du ver, le chemin de feu 3
  • Chapitre 7 : Jouer à rêver 1
  • Chapitre 8 : Jouer à rêver 2
Manji rencontre un étrange homme, membre du Ittô-Ryû, déguisé en bonze : Shizuma Eiku. Celui-ci lui propose de se joindre à eux pour tuer Anotsu, mais Manji refuse illico. Manji prétexte que Shizuma est bien trop louche, de plus il perçoit qu'il est un véritable tueur et Manji ne veut pas se liguer avec une personne trop imprévisible. Shizuma est visiblement déçu par cette décision et part. Cependant, alors que Manji baisse sa garde, Shizuma le poignarde mais reçoit lui-même un coup dans le dos de la part de l'immortel. Les deux hommes s'effondrent sous les yeux de Lin. Alors que celle-ci aide Manji à se relever, ils constatent que Shizuma n'est pas mort. Shizuma avoue alors qu'il vit depuis deux cents ans grâce au Kessentchu. Lin et Manji ne se remettent pas de leur étonnement lorsque Shizuma les laissent, en leur affirmant que l'immortalité n'est qu'illusoire. Lin constate que la blessure de Manji ne guérit pas.

Manji souffre atrocement du poison qui était présent sur la lame de Shizuma, la blessure s'agrandit et son corps s'ouvre de toutes parts. Lin décide d'aller chercher le médecin, cependant ce dernier est absent. Elle désespère mais rencontre alors Yaubikuni qui lui propose son aide, ensemble elles partent aider Manji. De son côté, celui-ci a récupéré ses facultés régénératrices et s'est remis de ses blessures. Alors qu'il sort il trouve le kimono de Lin avec un message de Shizuma lui indiquant où il la garde. Chez lui Shizuma retrouve Lin et la vieille qui s'est fait passer pour Yaubikuni, celle-ci s'excuse auprès de Lin en lui expliquant qu'il avait capturé son fils. Ce dernier la laisse partir mais au moment où elle sort, il empoigne son sabre et la tue très rapidement. Lin est dégoutée par sa violence mais Shizuma lui explique que sa vie, ou sa mort ne changeait rien et, comme pour lui prouver, il lui propose de devenir immortelle. Lin hésite : avec le Kessentchu, elle accomplirait facilement sa vengeance, mais la perspective de voir les gens mourir autour d'elle la rebute. Alors qu'elle se décide accepter l'offre de Shizuma, Manji arrive et les interrompt.

Manji provoque Shizuma qui de son côté détache Lin en la rassurant : jamais il n'aurait pu lui transférer le ver. Manji demande à Lin d'aller secourir le bébé que Shizuma a épargné tandis qu'il affrontera Shizuma. Lin part donc et retrouve l'enfant, ainsi que le cadavre affreusement mutilé de sa mère. Elle revient sur ses pas et tombe devant le spectacle du combat qui oppose les deux immortels. Ceux-ci se blessent sans fin et sont chacun soignés par le Kessentchu. Shizuma qui se fatigue enduit sa lame de poison et attaque Manji. L'affrontement continue de plus belle mais Lin intervient et distrait Shizuma suffisamment longtemps pour laisser Manji lui porter un coup mortel (en fait il le blesse avec le sabre empoisonné). Pour se faire pardonner, Shizuma leur révèle que Anotsu partira pour une autre région d'ici une quinzaine de jours.

Alors qu'Anotsu s'entretient avec une jeune femme Manji et Lin décide d'un plan d'action pour le tuer. Un peu plus tard Manji est accosté par une prostituée. Alors qu'ils s'écartent, Manji comprend que celle-ci en veut en fait à sa vie. Après l'avoir désarmée, Manji part en lui déclarant qu'elle devrait arrêter de risquer inutilement sa vie. La prostituée devant son échec dégaine de son shamisen une longue hallebarde et blesse Manji. En fait de prostituée, elle est du Itto-Ryu et s'appelle Makie Otono-Tachibana. Manji et Makie engage le combat, mais Manji parvient facilement à gagner. Énervé de la mauvaise performance de Makie, il lui demande d'arrêter d'être une piètre escrimeuse et l'engage à rester une bonne prostituée.

Makie est rentrée dans la maison close où elle travaille et y retrouve Anotsu. Manji, de son côté, a retrouvé Lin qui lui passe un savon pour l'avoir laissée seule. Anotsu discute avec Makie de son affrontement avec Manji et sur les problèmes qu'il pose au Ittô-Ryû. Anotsu semble très amoureux de Makie mais celle-ci ne peut l'accepter étant prostituée, il lui annonce qu'il a payé son employeur pour la laisser partir, puis il la laisse seule. Peu de temps après, des hommes arrivent pour récupérer Makie au nom de son ex-employeur qui n'était pas du tout décidé à la laisser partir, mais celle-ci semble tourmentée par les paroles d'Anotsu, ayant compris qu'elle doit reprendre la Voie du sabre, elle dégaine et se débarrasse aisément de ses trois opposants.

3 [ja 3] 4-06-314109-8[ja 3] [fr 3] 9782203373525[fr 3]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 9 : Jouer à rêver 3
  • Chapitre 10 : Jouer à rêver 4
  • Chapitre 11 : Jouer à rêver 5
  • Chapitre 12 : Les hésitations de Lin
  • Chapitre 13 : Les hésitations de Lin
Petit flash-back qui nous en apprend un peu plus sur la relation entre Makie et Anotsu. En fait ceux-ci sont cousins, en effet la mère de Makie était la sœur de Saburô. Dans sa jeunesse Anotsu fut sauvé par Makie alors qu'il était en danger, mais devant la réaction de son grand-père (qui avait tabassé Makie), il décida de couper court avec lui. Il proposa à Sabato Kuroï de l'aider à continuer l'œuvre de Saburô en son nom et de se venger des autres écoles de sabre grâce au Ittô-Ryû. Retour au présent, Makie a retrouvé Lin et Manji et lui propose un nouveau combat qu'il accepte, néanmoins il demande à Lin de s'en aller ce qui la vexe profondément (elle ne sait pas que Makie n'aborde pas Manji en tant que prostituée).

Lin commence à avoir des doutes sur la réelle identité de Makie et décide d'aller les retrouver. Pendant ce temps Manji a fort à faire face à une Makie bien plus dangereuse qu'auparavant. Makie finit par prendre l'avantage en utilisant la même technique que Manji avait utilisé sur Shizuma et elle parvient à l'empaler sur un mur. Manji est alors très étonné car Makie ne semble pas décidé à lui donner le coup de grâce, en effet elle a subitement perdu sa rage de combattre et tremble désormais devant lui. Manji énervé de cette réaction lui conseille de le décapiter si elle ne veut pas que le combat s'éternise.

Makie qui a promis à Anotsu de lui rapporter la tête de Manji hésite, mais ce dernier lui remonte le moral en lui disant qu'au plus profond d'elle-même, elle a une raison de se battre et qu'elle doit l'affronter pour ça. Makie remotivée récupère son arme et dit à Manji que cette fois elle n'hésitera plus. Manji qui a tout de même perdu un bras continue le combat mais malgré un enchainement de coups très prometteurs, il est encore mis en échec par Makie, pourtant cela ne semble pas l'ennuyer, bien au contraire. Il lui explique alors que depuis le début du combat il se vide de ses armes pour devenir plus rapide, Makie lui propose de tester sa nouvelle vitesse dans une ultime passe d'armes. Manji et Makie s'élancent, mais en utilisant son arme elle se projette sur lui et parvient à le couper en deux, elle s'apprête alors à en finir mais Lin intervient. Lin dégaine son arme au grand désarroi de Manji, mais Makie préfère cette fois la discussion à l'action. Après l'avoir questionné sur ses propres motivations, elle conseille à Manji de toujours garder Lin avec lui, après quoi elle part. Elle s'en va définitivement de Edo non sans avoir fait ses adieux à Anotsu ; de son côté Manji se reconstitue et décide d'entrainer Lin durant les deux semaines de repos dont ils disposent.

L'entraînement que Manji fait suivre à Lin démontre bien son manque de force et de technique, néanmoins il lui affirme qu'elle a encore tout à apprendre et qu'elle ne doit pas désespérer maintenant. Lin peu convaincue par les arguments de son mentor va se promener et tombe par hasard sur un escrimeur qui s'entraine comme eux dans la forêt. Lin s’émerveille de la technique de cet individu, mais l'émerveillement laisse place à la peur lorsqu'elle se rend compte que l'individu en question n'est autre que Kagehisa Anotsu. Lin terrifiée décide d'agir elle-même pour ne pas perdre l'occasion, mais la technique qu'elle utilise reste sans grand effet sur Anotsu plus surpris qu'atteint par ses couteaux de lancer.

Lin s'empare de la hache qu'Anotsu avait laissé par terre mais se retrouve incapable de la soulever (ce qui est d'autant plus frustrant qu'il la maniait très facilement lors de son entrainement). Lin tente de s'enfuir mais Anotsu la terrasse en lui lançant son arme. Il comprend alors qui elle est réellement et décide de l'attacher à un poteau. Lin ne saisit pas vraiment pourquoi il la laisse en vie mais Anotsu lui explique qu'il n'en avait qu'après son père sur ce il lui montre l'étendue de ses propres techniques et lui demande son avis. Lin est sidérée par le niveau d'Anotsu mais elle est plus surpris par sa question. Il lui explique que le fondement du Ittô-Ryû est en fait de réinstaurer l'aspect guerrier du Japon et ce par tous les moyens possible, y compris en y forçant le Shogunat. Anotsu libère Lin en lui expliquant qu'il l'épargne parce qu'elle a cessé d'être une élève du Muten-Ichiryû en utilisant sa technique de lancers de couteaux, elle est en fait comme les Ittô-Ryû : à la recherche de la meilleure façon de vaincre l'adversaire. Lin terrassée par le mépris d'Anotsu s'apprête à le frapper dans le dos mais elle n'en trouve pas la force et retourne se lamenter chez Manji.

4 [ja 4] 4-06-314119-5[ja 4] [fr 4] 9782203373549[fr 4]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 14 : La plume tombe doucement 1
  • Chapitre 15 : La plume tombe doucement 2
  • Chapitre 16 : La plume tombe doucement 3
  • Chapitre 17 : La plume tombe doucement 4
  • Chapitre 18 : La plume tombe doucement 5
  • Chapitre 19 : La plume tombe doucement 6
Lin et Manji vont à une fête organisée à Naïto-Shinjuku, mais ce dernier qui n'a pas du tout l'intention de se balader laisse Lin et va boire dans une échoppe. Lin de son côté repense aux paroles d'Anotsu mais elle n'arrive pas à se convaincre de la véracité des paroles prononcées par la personne qu'elle hait le plus au monde. Elle décide de se changer les idées et tombe sur un petit garçon avec qui elle ne tarde pas à sympathiser malgré quelque déconvenue. Manji de son côté rencontre un étrange fabricant de masque. Sous ses yeux il façonne avec une étonnante dextérité un masque avec un sabre et son propre sang. Stupéfait par un tel talent, Manji ne tarde pourtant pas à comprendre que cet homme n'est autre qu'un membre du Ittô-Ryû nommé Araya. Manji s'apprête à dégainer mais à ce moment-là, le garçon qu'a rencontré Lin, qui s'avère être le fils d'Araya, intervient et arrête le combat. Araya se confond en excuses et s'en va avec son fils. Lin qui observait la scène fait comprendre à Manji qu'Arayane lui est pas étrangère.

Lin qui n'arrive pas à dormir depuis sa rencontre avec Araya discute avec Manji. Celui-ci comprend qu'elle a rencontré Anotsu et que sa dépression est due à cette rencontre et également au paroles qu'a eu Makie à son égard à propos de sa vengeance. Elle n'arrive plus à trouver la volonté d'affronter les Ittô-Ryû. Manji lui rétorque qu'elle ne devrait pas écouter ses adversaires tant qu'elle a encore des problèmes avec elle-même. Manji demande à Lin pourquoi elle s'intéresse à Araya puisqu'elle avait jurée de ne s'occuper que d'Anotsu, mais celle-ci reste muette à cette question. Le matin suivant, Lin, qui cherche l'endroit où loge Araya, sauve par hasard Renzô, le fils de celui-ci, des foudres d'un samouraï. Renzô lui propose alors de l'accompagner chez lui pour la remercier. Manji de son côté découvre l'inscription que lui a laissée Lin lui affirmant qu'elle combattrais Araya seule. Pourtant à côté reste son sabre ce qui étonne Manji, comment va-t-elle affronter quelqu'un sans arme?

Petit flash-back montrant Lin discutant avec son grand-père Takayuki, celui-ci semble encore regretter l'accident de Saburô Anotsu et fait promettre à Lin de ne jamais éprouver de haine envers les descendants de son ancien ami, quoi qu'il arrive. Retour au présent, Araya remercie Lin d'avoir protégé son fils, quant à elle, elle ne sait comment aborder sa visite. Dans les rues, Manji qui est parti la chercher, force un groupe de personnes à lui indiquer la maison d'Araya. Ce dernier raconte à Lin ses mésaventures dues à la mort de sa femme et à la présence de Renzô, il lui explique qu'il a décidé de se ranger pour le protéger. Lin lui avoue alors que ses parents sont déjà mort et, sur les instances d'Araya lui raconte son histoire. On apprend qu'en fait, c'était Araya qui avait empêché Magatsu de «sauver» Otoki, ce qui explique la rancune qu'éprouve Lin envers lui.

Kawakami Araya semble amusé de retrouver la seule survivante du Muten-Ichiryû et décide d'éloigner tranquillement Renzô qui risquerait de les déranger. Araya est persuadé que Lin est venu ici le tuer mais cela ne semble pas être ses intentions. En fait, elle pense plus à épargner Renzô en épargnant son père ce qui continue d'amuser Araya. Ce dernier finit par lui avouer qu'Anotsu a décidé lui aussi d'épargner Lin, mais il la prévient que cet ordre ne vaut pas pour Manji. Sur ce elle lui promet de l'oublier si celui-ci s'excuse tout simplement en son nom et au nom de ses camarades. Araya, décidément très amusé par le comportement de Lin, se moque d'elle car elle refuse de voir couler le sang, pourtant celle-ci réplique en lui demandant s'il ne connait, lui, que la parole du sabre. Convaincu par cette réponse, Araya commence son repentir mais soudain bondit sur elle. Lin tente vainement de se défendre et le poignarde au bras, Araya la met néanmoins KO d'un puissant coup de pied. Il lui explique que les regrets son inutiles, lui-même à la volonté de tuer Lin pour détruire définitivement son passé de criminel.

Araya s'apprête à étrangler Lin mais est interrompu par un bruit venant d'en bas, il descend et tombe nez à nez avec les hommes qu'avait rencontrés Manji. Ceux-ci font vite comprendre à Araya qu'il s'est fait avoir, ce dernier remonte et voit Manji tenant Lin évanouie dans ses bras. Manji et Araya commence à discuter de la vengeance de Lin mais savent que le combat est inévitable, Araya commence alors à arranger la pièce pour le combat. Manji est étonné et demande à son ennemi pourquoi ils devraient se battre dans la pièce, ce à quoi Araya lui rétorque qu'ayant pour arme le couteau de Lin, il doit se débrouiller pour avoir au moins l'avantage du terrain, ce qui ne semble pas gêner Manji outre-mesure. Le combat s'engage enfin mais Manji comprend que pour vaincre, il devra utiliser aussi ses couteaux. Araya lui explique alors qu'il ne se bat pour survivre mais aussi pour garder son fils et qu'il doit impérativement gagner pour ça. L'affrontement continue et Manji commence à avoir le dessous à la grande surprise d'Araya, persuadé de son infériorité.

Arayaest étonné de la faiblesse de Manji et s'apprête à l'achever. Mais Lin s'interpose à temps et fait s'écrouler une armoire sur lui. Finalement Manji et Araya se livrent un dernier coup, qui tourne à l'avantage de ce dernier. Manji trouve pourtant une dernière arme, celle qu'il avait utilisée pour grimper chez Araya, et l'utilise pour porter un coup fatal à son ennemi. Celui-ci, très surpris de la tournure du combat, demande alors à Lin de l'achever. Elle refuse néanmoins pour ne pas faire de mal à Renzô; Araya énervé demande alors à Manji de le tuer. Manji qui n'est pas aussi scrupuleux que Lin, lui arrache le couteau des mains et abat définitivement Araya sous les yeux de Renzô qui vient de rentrer dans la salle.

5 [ja 5] 4-06-314137-3[ja 5] [fr 5] 9782203373563[fr 5]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 20 : La plume tombe doucement 7
  • Chapitre 21 : L'ombre maléfique 1
  • Chapitre 22 : L'ombre maléfique 2
  • Chapitre 23 : L'ombre maléfique 3
  • Chapitre 24 : Nourriture
Renzo vient de voir son père se faire tuer par Manji, empli de fureur, il s'empare d'un chandelier et le brandit comme une lance. Manji joue la comédie prétendant ne pas connaitre Lin, de plus il lui promet de l'envoyer rejoindre son père. Renzo et Manji bondissent l'un sur l'autre, mais ce dernier fait exprès de s'empaler sur le chandelier et s'écroule. Renzo s'enfuit alors, tandis que Lin aide Manji à extraire la pointe en lui demandant si la mort est la seule échappatoire dans une vengeance. Manji lui annonce alors que même la mort n'efface pas la haine. Plus tard, elle rejoint Renzo sur la tombe de son père pour justifier la disparition du corps de Manji, grâce à un stratagème elle réussit à lui faire croire à la mort de Manji, ce, pour qu'il ne suive pas la même voie qu'elle.

Deux porteurs de palanquins traversent la ville puis arrive sur un sentier désert, l'homme qu'ils transportent s'avère être un homme du Itto-Ryu. Les porteurs s'avèrent eux être un duo de tueurs et bientôt, alors que leur voyageur semble endormi, ils transpercent leur palanquin de leurs sabres. Les deux hommes semblent assez déçus de la facilité avec laquelle ils se sont débarrassés de leur ennemi, mais alors que l'un d'entre eux va récupérer son arme, une épée jaillit du palanquin et l'abat. Magatsu sort du piège apparemment indemne et assure à son adversaire qu'il ne sera pas assez fort pour le battre. Celui-ci se jette pourtant sur lui, mais est blessé très rapidement. En échange de soins, Magatsu propose au tueur de lui donner le nom de son employeur. Néanmoins, au moment où il lâche le mot de Akagi, il s'effondre mort. Plus loin Anotsu converse avec Kagimura, alors que celui-ci s'éloigne, Magatsu apparait. Anotsu lui avoue que le Itto-Ryu va s'allier avec le Bakufu. Encore un autre lieu, Giichi et Chogo Morozumi s'affrontent, ce dernier a largement le dessous et après avoir appris à son adversaire que les chefs du Itto-Ryu sont au nombre de trente, il est froidement décapité. De son côté Sumino Keneï tombe dans un piège tendu par Shinriji et Hyakurin et, est aisément tué par cette dernière.

On revoit Anotsu et Kagimura discuter. Leur idée semble être d'ouvrir le Kendo à toutes les classes sociales de la population et que cette nouvelle école soit sous la coupe du Itto-Ryu. Anotsu affirme que c'est le principe même du Itto-Ryu. Soudain Kagimura, jusque-là complaisant, affirme qu'il n'a d'autre choix d'accepter, le Bakufu ayant mal supporté l'attitude du Itto-Ryu, ils sont prêts à entamer une guerre contre eux si nécessaire. Anotsu est un peu embarrassé, mais rassure Kagimura : c'est son but d'étendre le Itto-Ryu au pays entier et puisqu'il lui en offre l'occasion, il ne va pas se gêner. Magatsu de son avis préfère se retirer en apprenant cela. Pour un homme qui hait les samouraïs, il n'est évidemment pas question de pactiser avec eux. Anotsu semble très déçu, mais il savait dès le départ que cela arriverait. Comme cadeau d'adieu, Magatsu lui confie qu'un mystérieux Akagi en voudrait à sa vie. Oren la petite amie de Magatsu est désespérée à l'idée de perdre son ami.

Magatsu abandonne finalement Oren en larmes, en lui promettant de repasser plus tard. Un peu après Shira venu pour abattre Magatsu se contentera de Oren au grand désespoir de Hyakurin. Lin poursuit son entrainement avec Manji et bien que plus aguerrie mentalement, ses progrès se font encore à petit pas. Il tente bien de lui expliquer que personne ne peut faire d'énormes progrès en quelques jours, ce qui semble la remotiver un peu. Alors que Manji part en ville, Shira arrive dans leur « maison ». Il s'étonne d'abord de la présence de Lin et commence à s'énerver de son attitude. Il s'apprête à passer aux choses sérieuses mais Manji qui est revenu, intervient.

Manji et Lin, qui viennent de faire connaissance avec Shira, commencent à discuter de la guerre contre Itto-Ryu et de sa propre école de sabre, Le Mugaï-Ryu. Tout comme eux, Shira semble en avoir après l'école d'Anotsu. Il est clair pour les deux hommes que seul le chef du Itto-Ryu est important et que sa mort signifiera inévitablement la mort de toute l'école. Shira leur apprend qu'Anotsu risque justement de devenir très prudent et que Manji, seul, n'a aucune chance. Il leur propose alors de voir ses camarades pour discuter de la situation. Le lendemain, alors que Manji est en ville, Shira s'amuse de l'entrainement de Lin. Alors qu'ils décident de manger, Shira lui apprend qu'il fut tueur à gages, il poursuit sa discussion en lui apprenant ce qui la rendu si fort : c'est que lui considère tout comme bénéfique y compris tuer des gens puisque cela le forme et l'endurcit. Lin est assez horrifiée par le discours de son interlocuteur, à ce moment il lui annonce qu'elle fait déjà l'expérience de sa philosophie et lui montre que ce qu'elle mangeait depuis tout à l'heure n'était autre que son chien. Lin vomit son repas son l'œil méprisant de Shira.

6 [ja 6] 4-06-314151-9[ja 6] [fr 6] 9782203373570[fr 6]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 25 : Celui qui n'apparaît jamais 1
  • Chapitre 26 : Celui qui n'apparaît jamais 2
  • Chapitre 27 : Celui qui n'apparaît jamais 3
  • Chapitre 28 : Celui qui n'apparaît jamais 4
  • Chapitre 29 : Celui qui n'apparaît jamais 5
  • Chapitre 30 : Celui qui n'apparaît jamais 6
  • Chapitre 31 : Celui qui n'apparaît jamais 7
Première apparition d'Abayama, qui vient au quartier général du Itto-Ryu, comme commandant en second, après la mort de Sumino Keneï et de Chogo Morozumi. De leur côté Manji, Lin et Shira sont arrivés dans la planque du Mugaï-Ryu, visiblement un établissement de bain, pour rencontrer les autres membres de ladite école. Shinriji accueille le trio, qui rencontre bientôt Giichi et Hyakurin. Cette dernière, qui semble diriger la bande, leur demande donc leur aide en échange de quelques renseignements. Pour Manji, il est pourtant clair que derrière le Mugaï-Ryu se cache quelqu'un de beaucoup plus puissant. Malgré ce petit désagrément, il se décide quand même à s'allier avec eux pour tuer Anotsu durant son voyage à Kaga. Magatsu qui est revenu au dojo du Itto-Ryu retrouve le corps d'Oren mort, une amie lui donne alors la description de Shira. Lin qui séjourne au Mugaï-Ryu tombe sur Hyakurin, celle-ci apprend la cause de l'alliance entre Manji et Lin et lui affirme que si elle est toujours protégée par des hommes, elle ne va jamais s'aguerrir.

Abayama et Makoto discutent, celui-ci cherche à obtenir des renseignements sur l'opération qui devra mener Anotsu à Kaga. Il comprend alors que le chef du Itto-Ryu a l'intention de se déguiser en femme pour tromper le Mugaï-Ryu. De leur côté Lin et Manji parlent de leur futur combat contre Anotsu. Manji semble content de voir que Lin a enfin trouvé la volonté d'affronter son ennemi en dépit de ses carences en escrime. Néanmoins, elle semble persuadée que cette fois Manji ou Shira la devancera. Ce dernier arrive justement pour leur communiquer la nouvelle de Makoto.

Manji qui vient d'apprendre l'idée d'Anotsu est assez décontenancé, en effet le travestissement comporte certes des avantages pour duper des hommes d'épée, mais beaucoup trop d'inconvénients pour passer la frontière, au vu des sévères contrôles auxquels sont soumises les femmes. Shira en déduit donc qu'il a peut-être l'intention d'utiliser un passe-droit venant du Bakufu. Lin leur annonce alors que ce point n'est pas à écarter, selon elle le Bakufu aurait laissé le Itto-Ryu détruire le Muten-Itchiryu pour ne pas avoir à se battre contre une bande d'escrimeurs trop forts, il est donc possible qu'une sorte d'alliance lie le Bakufu au Itto-Ryu. Shira semble persuadée de pouvoir saisir sa chance, puisque non seulement ils sont trois, mais surtout Lin a déjà vu Anotsu ce qui facilite la tâche. Celle-ci peu convaincue va pourtant interroger l'aubergiste pour avoir des renseignements sur le poste-frontière. Les informations qu'elle en tire ne sont pas optimistes. Selon son interlocutrice, les gardes sont beaucoup plus doués qu'elle ne le croit: la charge de garde passant de père en fils, ceux-ci sont des gens en qui les Bakufu ont une confiance absolue, il semblerait que des pots-de vin ne servent à rien et que seule une personne ait réussi à traverser illégalement les barrages. Avant de partir elle lui confie qu'il y avait quand même un moyen infaillible pour frauder et traverser la barrière, reste à avoir le cran de le tenter.

7 [ja 7] 4-06-314165-9[ja 7] [fr 7] 9782203373594[fr 7]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 32 : Mouchetures
  • Chapitre 33 : L'averse 1
  • Chapitre 34 : L'averse 2
  • Chapitre 35 : Les armes 1
  • Chapitre 36 : Les armes 2
  • Chapitre 37 : La bande 1
  • Chapitre 38 : La bande 2
  • Chapitre 39 : La bande 3
  • Chapitre 40 : La bande 4
8 [ja 8] 4-06-314183-7[ja 8] [fr 8] 9782203373600[fr 8]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 41 : La bande 5
  • Chapitre 42 : La bande 6
  • Chapitre 43 : Flamme
  • Chapitre 44 : Pluie intermittente 1
  • Chapitre 45 : Pluie intermittente 2
  • Chapitre 46 : Discrètement 1
  • Chapitre 47 : Discrètement 2
9 [ja 9] 4-06-314210-8[ja 9] [fr 9] 9782203373617[fr 9]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 48 : Discrètement 3
  • Chapitre 49 : Entre deux combats
  • Chapitre 50 : Carapace
  • Chapitre 51 : Nudité 1
  • Chapitre 52 : Nudité 2
  • Chapitre 53 : La bète 1
10 [ja 10] 4-06-314238-8[ja 10] [fr 10] 9782203372436[fr 10]

Tomes 11 à 20[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
11 [ja 11] 4-06-314259-0[ja 11] [fr 11] 9782203373532[fr 11]
12 [ja 12] 4-06-314268-X[ja 12] [fr 12] 9782203373556[fr 12]
13 [ja 13] 4-06-314306-6[ja 13] [fr 13] 9782203373587[fr 13]
14 [ja 14] 4-06-314326-0[ja 14] [fr 14] 9782203373624[fr 14]
15 [ja 15] 4-06-314337-6[ja 15] [fr 15] 9782203373631[fr 15]
Liste des chapitres :
  • Chapitre 92 : Prestige
  • Chapitre 93 : Le trou
  • Chapitre 94 : Opportunité 1
  • Chapitre 95 : Opportunité 2
  • Chapitre 96 : Opportunité 3
  • Chapitre 97 : Opportunité 4
  • Chapitre 98 : Opportunité 5
16 [ja 16] 4-06-314348-1[ja 16] [fr 16] 9782203373648[fr 16]
17 [ja 17] 4-06-314363-5[ja 17] [fr 17] 9782203373891[fr 17]
18 [ja 18]v 4-06-314380-5[ja 18] [fr 18] 9782203373921[fr 18]
19 [ja 19] 4-06-314409-7[ja 19] [fr 19] 9782203005952[fr 19]
20 [ja 20] 4-06-314430-5[ja 20] [fr 20] 9782203003187[fr 20]

Tomes 21 à 30[modifier | modifier le code]

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
21 [ja 21] 978-4-06-314455-0[ja 21] [fr 21] 9782203003194[fr 21]
22 [ja 22] 978-4-06-314480-2[ja 22] [fr 22] 9782203017931[fr 22]
23 [ja 23] 978-4-06-314509-0[ja 23] [fr 23] 9782203022317[fr 23]
24 [ja 24] 978-4-06-314548-9[ja 24] [fr 24] 9782203028852[fr 24]
25 [ja 25] 978-4-06-314591-5[ja 25] [fr 25] 9782203034365[fr 25]
26 [ja 26] 978-4-06-310654-1[ja 26] [fr 26] 9782203043169[fr 26]
27 [ja 27] 978-4-06-310722-7[ja 27] [fr 27] 9782203050648[fr 27]
28 [ja 28] 978-4-06-310775-3[ja 28] [fr 28] 9782203050655[fr 28]
29 [ja 29] 978-4-06-387818-9[ja 29] [fr 29] 9782203062085[fr 29]
30 [ja 30] 978-4-06-387869-1[ja 30] [fr 30] 9782203062092[fr 30]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Édition japonaise
  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3
  4. a et b Tome 4
  5. a et b Tome 5
  6. a et b Tome 6
  7. a et b Tome 7
  8. a et b Tome 8
  9. a et b Tome 9
  10. a et b Tome 10
  11. a et b Tome 11
  12. a et b Tome 12
  13. a et b Tome 13
  14. a et b Tome 14
  15. a et b Tome 15
  16. a et b Tome 16
  17. a et b Tome 17
  18. a et b Tome 18
  19. a et b Tome 19
  20. a et b Tome 20
  21. a et b Tome 21
  22. a et b Tome 22
  23. a et b Tome 23
  24. a et b Tome 24
  25. a et b Tome 25
  26. a et b Tome 26
  27. a et b Tome 27
  28. a et b Tome 28
  29. a et b Tome 29
  30. a et b Tome 30
Édition française
  1. a et b Tome 1
  2. a et b Tome 2
  3. a et b Tome 3
  4. a et b Tome 4
  5. a et b Tome 5
  6. a et b Tome 6
  7. a et b Tome 7
  8. a et b Tome 8
  9. a et b Tome 9
  10. a et b Tome 10
  11. a et b Tome 11
  12. a et b Tome 12
  13. a et b Tome 13
  14. a et b Tome 14
  15. a et b Tome 15
  16. a et b Tome 16
  17. a et b Tome 17
  18. a et b Tome 18
  19. a et b Tome 19
  20. a et b Tome 20
  21. a et b Tome 21
  22. a et b Tome 22
  23. a et b Tome 23
  24. a et b Tome 24
  25. a et b Tome 25
  26. a et b Tome 26
  27. a et b Tome 27
  28. a et b Tome 28
  29. a et b Tome 29
  30. a et b Tome 30