L'Enterrement du soleil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
L’Enterrement du soleil
Titre original Taiyo no hakaba
Réalisation Nagisa Oshima
Scénario Nagisa Oshima
Toshirô Ishido
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Durée 87 min.
Sortie 1960

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L’Enterrement du soleil (Taiyo no hakaba) est un film japonais réalisé par Nagisa Oshima, sorti en 1960.

Il est le troisième film de la trilogie de la jeunesse d'Oshima après Une ville d'amour et d'espoir (1959) et Contes cruels de la jeunesse (1960).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Près d'Osaka, aux abords d'un fleuve où débarquent chaque soir des centaines d'ouvriers, se trouve un bidonville. Accompagnée d'un médecin, la jeune et charmante Hanako aidée de quelques nécessiteux, ils alpaguent ces ouvriers pour leur proposer de prélever du sang contre quelques centaines de yens. Pour certains chômeurs, c'est même leur seule rentrée d'argent. Ensuite elle revend le sang récupéré pour des cosmétiques. Le tout illégalement. Le père de Hanako possède des terrains dans le bidonville où se trouvent quelques taudis qu'il loue et où il ferme les yeux sur les activités des occupants (vols, agressions, adultères).

En ville, un gang de jeunes voyous empiète sur le territoire d'un plus gros bonnet. Hanako connait les deux patrons des gangs. Le QG de chaque gang est gardé secret par ses membres.

Avec l'arrivée de ces nouveaux acteurs dans le bidonville et dans les gangs, Hanako va se retrouver à devoir jongler entre ses anciennes et nouvelles relations; mais ces nouveaux arrivés vont eux aussi devoir s'adapter à leur nouveau milieu...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]