L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Esra (homonymie) et absolu.
L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu
Auteur Bernard Werber
Pays Drapeau de la France France
Genre Recueil de nouvelles
Éditeur Albin Michel
Date de parution 1993
ISBN 2-226-06583-0

L'Encyclopédie du savoir relatif et absolu est une œuvre de fiction se présentant comme encyclopédique, issue de l'imagination de l'écrivain français Bernard Werber. Elle est basée sur des passages encyclopédiques en préambules de chapitres des livres composant la Trilogie des Fourmis (Les Fourmis, Le Jour des fourmis et La Révolution des fourmis), qui auraient été écrits par le personnage d'Edmond Wells, et qui sont également présents dans les cycles des anges et des dieux, ainsi que dans Troisième humanité et Micro-Humains.

Finalement l'ouvrage a réellement été publié, pour la première fois en 1993. Il a depuis été réédité plusieurs fois, notamment sous les noms de Livre secret des fourmis et Nouvelle encyclopédie du savoir relatif et absolu. Lorsqu'il est cité dans les différents romans de Werber, il est souvent plus simplement désigné comme l’ESRA ou l’Encyclopédie.

Il s'agit avant tout d'un recueil de choses surprenantes : des anecdotes variées sur de nombreux sujets, ou des réflexions philosophiques qui reflètent l'avis de l'auteur lui-même. Il aborde ainsi la physique, la philosophie ou la métaphysique, tandis qu'il présente et explique au lecteur l'équation erronée 1 + 1 = 3 (il utilise dans sa démonstration une division par zéro, ce qui est mathématiquement faux). Cette formule revient régulièrement dans L'Encyclopédie en tant que métaphore : l'union de deux êtres est plus puissante que leur simple somme. Deux choses seront toujours plus fortes associées que dissociées.

Éditions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :