L'Eau de framboise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Eau de framboise
Publication
Auteur Ivan Tourgueniev
Titre d'origine
Малиновая вода
Langue Russe
Parution Drapeau : Russie 1848,
Le Contemporain
Recueil
Intrigue
Date fictive Un après-midi
Lieux fictifs À la source Eau de framboise
Personnages Le narrateur
Stioupouchkav, un vieillard
Brouillard, un vieillard
Le comte Pierre Illitch
Blaise, un paysan
Nouvelle précédente/suivante

L'Eau de framboise est une nouvelle d'Ivan Tourgueniev parue dans la revue russe Le Contemporain en 1848. La nouvelle fait partie du recueil Mémoires d'un chasseur.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le narrateur est contraint par la chaleur de suspendre sa journée de chasse. Il se rend à la source Eau de framboise. Il y rencontre Stiopouchkav et Brouillard, deux vieillards avec qui il se remémore les actions du défunt comte Pierre Ilitch, grand seigneur du XVIIIe siècle, ses excès et sa ruine. Arrive Blaise, un paysan qui rentre de Moscou, où il est allé voir son maître pour faire diminuer sa redevance : ce dernier a refusé. Il a eu beau lui expliquer qu’après le décès de son fils, il ne pouvait plus assumer seul la redevance, le maître l'a renvoyé. La seule consolation de Blaise, c’est de penser que n’ayant rien, on ne pourra pas lui prendre quoi que ce soit.

Édition française[modifier | modifier le code]