L'Auberge de grand chemin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Auberge de grand chemin
Publication
Auteur Ivan Tourgueniev
Titre d'origine
Постоялый двор
Langue Russe
Parution 1855,
dans Le Contemporain

L'Auberge de grand chemin est une nouvelle d'Ivan Tourgueniev, écrite dans son domaine de Spasskoïe-Loutovinovo. Elle paraît en 1855 dans la revue Le Contemporain.

Résumé[modifier | modifier le code]

Akim Semionov est un homme qui s’est élevé seul, à la force du poignet. Parti de rien, il a maintenant une auberge florissante. Il se fait dépouiller légalement par Nahum Ivanov qui rachète son auberge à vil prix auprès de la noble à qui le terrain appartient. La transaction est effectuée avec le propre argent de Semionov, car sa femme, qui a trente ans de moins que lui, lui a volé ses économies pour les donner à Ivanov.

Édition française[modifier | modifier le code]