L'Atelier Mastodonte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Atelier Mastodonte
Série
Image illustrative de l’article L'Atelier Mastodonte

Auteur Collectif

Langue originale Français
Éditeur Dupuis
Première publication Spirou no 3825 (2011)
Format 160 x 215 mm
Nb. de pages 128
Nb. d’albums 6

Prépublication Spirou

L'Atelier Mastodonte est une série de bande dessinée collective créée et publiée depuis 2011. L'idée de la série vient de Lewis Trondheim[1], mais le nom vient de Yoann[2]. Elle consiste en des gags d'une demi-planche réalisés par différents dessinateurs racontant le quotidien d'un atelier fictif de bande dessinée dont ils font partie. La composition de l'atelier change au fil du temps. La première parution de la série date du no 3825 du journal Spirou daté du . En , le premier album de la série est publié. Les dernières aventures mettant en scène la fermeture de l'atelier sont publiées dans le no 4196 du journal Spirou daté du [3].

Univers[modifier | modifier le code]

Les gags racontent des moments de vie des dessinateurs au sein de l'atelier, dans les festivals, en vacances... Les premiers gags voient Lewis Trondheim proposer à d'autres dessinateurs de former un atelier. La première génération de l'atelier se compose de Lewis Trondheim, Alfred, Guillaume Bianco, Julien Neel, Cyril Pedrosa, Yoann rapidement rejoints par Tébo. L'atelier se situe dans un immeuble d'une ville inconnue. À la suite d'une télé-réalité sur les dessinateurs de BD, les auteurs se retrouvent sans atelier avant de d'emménager dans les locaux des éditions Dupuis. Par la suite, les auteurs créent des plagiats de L'atelier Mastodonte avec la parution dans Spirou, pour quelques numéros, de L'atelier Colosse, L'atelier Molosse et L'atelier Boloss. Les membres de l'atelier ont un cri officiel, « Mastodonte power ! », auquel il faut répondre « graow ! ».

Fermeture[modifier | modifier le code]

En , BD Zoom annonce que l'atelier ferme définitivement[4].

Dessinateurs[modifier | modifier le code]

Une partie de l'équipe Mastodonte lors du festival Spirou 2016 (avec de droite à gauche : Yoann, Mathilde Domecq, Benoît Feroumont, Pascal Jousselin, Obion, Lewis Trondheim, Tébo, Nob et Frédéric Niffle le rédacteur en chef du journal Spirou.

Membres de l'atelier et premier numéro du journal Spirou auquel ils ont contribué :


Dessinateurs ayant dessinés ponctuellement dans l'atelier Mastodonte :

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

Personnages secondaires autres que les dessinateurs (liste non exhaustive) :

  • Ramuald, marionnette à main, bleue, appartenant à Julien Neel.
  • Walter, un chien noir appartenant à Yoann.
  • Brigitte Findakly, coloriste et femme de Lewis Trondheim.
  • Ranghène, un collectionneur fou voulant acheter à tout prix des originaux de BD.
  • La fille d'Alfred.
  • Frédéric Niffle, rédacteur en chef du journal Spirou.
  • M. Caillez, comptable des éditions Dupuis essayant de réduire le coût de l'atelier.
  • Sergio Honorez, directeur éditorial des éditions Dupuis.

Publication[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

Les gags sont publiés chaque mercredi dans l'hebdomadaire Spirou à raison de deux gags en demi-planche par numéro. La première apparition de la série date du no 3825 du dont elle fait également la couverture. La série fait également la couverture des no 3850, 3878, 3963, 3994 et 4050. Dans le no 3963 puis dans le no 3976-3977, une histoire en plusieurs pages est publiée.

Albums[modifier | modifier le code]

Les albums reprennent la quasi-totalité des gags publiés dans le journal Spirou. Chaque album est vendu dans un étui cartonné dont la couverture, représentant les auteurs de l'album, est faite par un dessinateur extérieur à l'atelier. La couverture de l'album est quant à elle dessinée par un membre de l'atelier Mastodonte.

Auteurs : Alfred, Bianco, Neel, Pedrosa, Tébo, Trondheim, Yoann.
Avec la collaboration de : Bouzard, Buchet, Delaf, Feroumont, Frantico, Keramidas, Libon, Nob, Plessix, Sapin, Stan et Vince, Vivès.
Couverture de l'étui : Enki Bilal.
Couverture : Trondheim.

Auteurs : Alfred, Bianco, Feroumont, Keramidas, Neel, Nob, Tébo, Trondheim, Yoann.
Avec la collaboration de : Bertail, Bouzard, Ohm, Sapin, Stan et Vince.
Couverture de l'étui : Miguel Díaz Vizoso du studio Peyo. Les auteurs sont représentés en Schtroumpfs.
Couverture : Tébo.

Auteurs : Alfred, Bianco, Bouzard, Feroumont, Jousselin, Jouvray, Nob, Obion, Tébo, Trondheim.
Avec la collaboration de : Bertail, Keramidas, Oiry.
Couverture de l'étui : Adrien Noterdaem. Les auteurs sont représentés dans une version "Simpsonisée".
Couverture : Nob.

Auteurs : Alfred, Bianco, Domecq, Feroumont, Jousselin, Jouvray, Nob, Obion, Tébo, Trondheim.
Avec la collaboration de : Mazan, Neel, Bouzard.
Couverture de l'étui : Zep.
Couverture : Jousselin.

Auteurs : Alfred, Bianco, Domecq, Feroumont, Jousselin, Jouvray, Nob, Obion, Tofépi, Toulmé, Trondheim.
Avec la collaboration de : Boby, Frantico, Joos, Libon, Nadine, Planco, Tebo, Vehlmann, Yoann.
Couverture de l'étui : pas d'étui pour cet album, justifié de manière humoristique par le fait que le regretté Gotlib aurait dû le dessiner.
Couverture : Obion.

Auteurs : Alfred, Domecq, Feroumont, Jousselin, Jouvray, Monfreid, Nicoby, Nob, Obion, Toulmé, Trondheim.
Avec la collaboration de : Bertail, Boby, Bourhis, Bouzard, Libon, Niffle, Pedrosa, Tofépi, Vehlmann et aussi Bianco, Keramidas, Neel, Stan & Vince, Tebo, Yoann.
Couverture de l'étui : Lewis Trondheim.
Couverture : Jérôme Jouvray.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charles-Louis Detournay, « Spirou inaugure un nouvel atelier lancé par Trondheim », sur actuabd.com, (consulté le 17 mai 2016).
  2. « L’Atelier Mastodonte : les dessous de l’affaire », sur blog.dupuis.com, (consulté le 20 mai 2016).
  3. LISEF, « L'Atelier Mastodonte, c'est fini », sur 9emeart.fr,
  4. Henri Filippini, « L’Atelier Mastodonte ferme définitivement ses portes avec un 6e recueil de plus de 200 pages… », sur BD Zoom,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]