L'Anarchisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Anarchisme
Auteur Henri Arvon
Pays France
Genre essai
Version originale
Langue française
Éditeur Presses universitaires de France
Collection Que sais-je ?
Lieu de parution Paris
Date de parution 1951
Version française
Nombre de pages 128

L’Anarchisme est un essai de Henri Arvon publié, pour sa première édition en 1951, dans la collection « Que sais-je ? » des Presses universitaires de France à Paris.

Argument[modifier | modifier le code]

Bref résumé de l'anarchisme, l'ouvrage traite surtout des origines à la Première Guerre mondiale.

Composé de quatre parties l'essai présente également une courte bibliographie :

Pour l'auteur (qui fut Professeur émérite à l'Université Paris-Nanterre) : « Il ne s'agit ni d'une apologie, ni d'une réfutation méthodique[1] ».

Éditions, rééditions et traductions[modifier | modifier le code]

Timbres Que sais-je ?

L'ouvrage est édité, pour la première fois au début de l'année 1951, dans la collection encyclopédie de poche Que sais-je ? des Presses Universitaires de France sous le numéro 479[2],[3].

Il sera réédité en français une douzaine de fois jusqu'en 1998[4],[1],[5] et atteindra une diffusion de plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires[6].

Il est par ailleurs traduit dans de nombreuses langues dont l'anglais[7], le turc[8], le japonais[9] et le catalan[10],[11].

L’anarchisme au XXe siècle[modifier | modifier le code]

En 1979, le même auteur publie chez le même éditeur L’anarchisme au XXe siècle[12],[13],[14],[15]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Jean Maitron : « H. Arvon, L'Anarchisme, Paris, 1951, 128 pages, a été écrit par un universitaire pour la collection « Que sais-je ? ». […] après avoir étudié les origines de l'anarchisme et les conceptions des grands théoriciens : Godwin, Stirner, Proudhon, Bakounine, Tolstoï, il traite de l'idéologie individualiste et communiste chez les libertaires et n'aborde l'étude du mouvement qu'à la page 92, ne réservant ainsi qu'une trentaine de pages à l'étude de la Première Internationale, de la propagande par le fait et du syndicalisme révolutionnaire[16] ».

Citations[modifier | modifier le code]

Pour Henri Arvon, « d'un point de vue exclusivement historique, l'anarchisme apparaît comme un épiphénomène du socialisme[17],[18] ».

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Babelio : Henri Arvon, Que sais-je ?, (ISBN 2-13-043463-0), Presses Universitaires de France (01/02/1998), lire en ligne.
  2. Henri Arvon, L'anarchisme, Paris, 1951, Que sais-je ?, 479, (OCLC 924332109) ; Microfilm, University of Chicago Library, 1993, (OCLC 29286618).
  3. catalogue.bnf.fr.
  4. L'anarchisme, Henri Arvon, Presses universitaires de France, 1998, Que sais-je ?, 12e édition, worldcat.org, (OCLC 489700470).
  5. Formats et éditions sur worldcat.org.
  6. Édition de 1964 : « 25e mille » ; neuvième édition en  : « 79e mille ».
  7. En 1959, deuxième édition en anglais : (OCLC 18863692).
  8. Henri Arvon, Samih Tiryakioğlu, Anarşizm = L'anarchisme, İstanbul, Varlık, 1979, (OCLC 283801040) ; Henri Arvon, Ahmet Kotil, Anarşizm, İstanbul, İletişim Yayınları, 1994 (OCLC 1086296175), 2007 (OCLC 731660470), (ISBN 978-975-05-0479-2).
  9. Henri Arvon, Takeshi Sakon, アナーキズム (Anākizumu?), Tokyo, Hakusuisha, 1972, (ISBN 978-4-560-05520-5), (OCLC 33569779).
  10. Henri Arvon, L'Anarquisme, Barcelone, Ed. 62, 1964, (OCLC 835378503).
  11. Octavio Alberola, Le mouvement ouvrier et la révolution anti-autoritaire : l'anarchisme en Espagne, Matériaux pour l'histoire de notre temps, 1985, page 31, lire en ligne.
  12. André Jacob, Henri Arvon, L'anarchisme au XXe siècle, Paris, Presses universitaires de France, (L'Historien), 1979, L'Homme et la société, 1979, 51-54, p. 258, lire en ligne.
  13. L'Anarchisme au XXe siècle, Henri Arvon, Presses universitaires de France, réédition numérique, présentation en ligne.
  14. Extraits en ligne sur gallica.bnf.fr.
  15. Jean Lacroix, L'Anarchisme au XXe siècle, Le Monde, , lire en ligne.
  16. Jean Maitron, L'anarchisme français, 1945-1965, Le Mouvement social : bulletin trimestriel de l'Institut français d'histoire sociale, Éditions de l'Atelier, 1965-01, lire en ligne.
  17. Clément Corbiat, Renaud Séchan Une chronique française, Camion Blanc, 2018, lire en ligne.
  18. Henri Arvon, L'anarchisme, Presses Universitaires de France, 1968, page 13.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]