L'Amour fou (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Amour fou (homonymie).
image illustrant un film <adj> image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un film français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

L'Amour fou est un film français réalisé par Jacques Rivette sorti en 1969.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La dissolution du mariage entre Claire, une actrice, et Sébastien, son metteur en scène.

Le film alterne des scènes de répétition de l'Andromaque de Racine, et des scènes de la vie de couple de Sébastien et Claire, à l'extérieur du théâtre.

Analyse[modifier | modifier le code]

J. Rivette présente L'Amour fou comme un film "sur la jalousie", tout en ajoutant que cela ne permet pas d'en donner une idée tout à fait exacte[1]. De fait, la majeure partie du film repose sur un parallèle entre la jalousie d'Hermione dans l'Andromaque de Racine, et la jalousie de Claire, toutes deux suscitées par l'infidélité d'un homme aimé. Cependant, l'histoire moderne du couple formé par Claire et Sébastien diffère par certains aspects de celle du couple Hermione-Pyrrhus ; l'épisode notamment "où le couple se cloître[2]" (la claustration de Claire et Sébastien), dans la dernière partie du film, est entièrement originale comparée à l'histoire de la pièce de Racine.

Le film illustre le "rapport particulièrement fécond que le travail Jacques Rivette entretient avec la littérature", à l'instar d'autres films comme La Religieuse (adaptation d'un roman de Diderot) ou Ne touchez pas la hache (adaptation d'un roman de Balzac)[3].

Selon les Inrocks, L’Amour fou compte parmi les meilleures variations autour du théâtre qu’ait pu proposer le cinéma, avec L’Amour par terre, La Bande des quatre, Va savoir[4].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Etudes[modifier | modifier le code]

-Antony Fiant, "La création en direct : L’Amour fou de Jacques Rivette (1968)", dans Filmer l'acte de création, Pierre-Henry Frangne, Gilles Mouëllic et Christophe Viart (dir.), P.U. de Rennes, 2013.

-Gilles Mouëllic, "Performances et happenings dans L’Amour fou (1967-1969) de Jacques Rivette", dans Les œuvres d’art dans le cinéma de fiction, Antony Fiant, Pierre-Henry Frangne et Gilles Mouëllic (dir.), P.U. de Rennes, 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. >"Entretien Jacques Rivette ", Les Inrocks, 19/03/2007, http://www.lesinrocks.com/2007/03/19/cinema/actualite-cinema/entretien-jacques-rivette-lart-secret-1165507/
  2. L'expression se trouve dans un bref commentaire de Gilles Deleuze sur ce film, le 26/02/1985, http://www2.univ-paris8.fr/deleuze/article.php3?id_article=306
  3. "Entretien Jacques Rivette ", Les Inrocks, 19/03/2007, http://www.lesinrocks.com/2007/03/19/cinema/actualite-cinema/entretien-jacques-rivette-lart-secret-1165507/
  4. >"Entretien Jacques Rivette ", Les Inrocks, 19/03/2007, http://www.lesinrocks.com/2007/03/19/cinema/actualite-cinema/entretien-jacques-rivette-lart-secret-1165507/

Lien externe[modifier | modifier le code]