L'Amour et l'Occident

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Amour et l'Occident est l'œuvre majeure de l'écrivain suisse Denis de Rougemont. Publiée en 1939 pour la première fois, L'Amour et l'Occident a été traduite dans plusieurs langues et rééditée nombre de fois (une édition révisée a été publiée en 1956 ; l'édition réputée « définitive » date de 1972).[réf. nécessaire]

L'Amour et l'Occident a connu un succès incontestable de même que les thèses que l'auteur y expose. Partant du mythe de Tristan et Iseult, où il voit le modèle de la conception de l'amour-passion en Occident[1], Rougemont déconstruit le mythe de la passion amoureuse en tant qu'exaltation, non sans répercussions sur le monde politique. La finalité de l'amour courtois, c'est la passion, qui est plus présente que jamais au XXe siècle[2].

Critique partiale et inopportune de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Une perspective platonicienne[3],[2] :

« L’Amour et l’Occident[4], [5] doit avant tout se comprendre comme la narration du combat entre deux types d’amours, et plus précisément deux manières de vivre, symbolisés par Éros et Agapè. L’auteur engage à la fois une revue historique et un parti pris en faveur de l’Agapè chrétien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thierry Hentsch, Raconter et mourir : l'Occident et ses grands récits, Bréal, 2002(en ligne).
  2. a et b (fr) « Critique de Denis de Rougemont », sur www.teleologie.org (consulté le 16 novembre 2010).
  3. (fr) « L'amour et l'occident (Denis de Rougemont) », sur www.scriptoblog.com (consulté le 16 novembre 2010).
  4. « « L'Amour et l'Occident » de Denis de Rougemont », sur www.lhistoire.fr (consulté le 6 mai 2019)
  5. Henri Desroche, « Rougemont (Denis de) L'Amour et l'Occident », Archives de Sciences Sociales des Religions, vol. 1, no 1,‎ , p. 220–220 (lire en ligne, consulté le 6 mai 2019)