L'Alternative urbaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Alternative urbaine est une association française du tourisme solidaire. Elle organise des visites guidées de quartiers parisiens menées par des personnes en réinsertion sociale et professionnelle[1],[2].

Présentation et mission[modifier | modifier le code]

Balade de l'Alternative urbaine en 2015 près du canal Saint-Martin.

L’Alternative Urbaine est une association d’insertion sociale et professionnelle employant des personnes en situation de précarité et utilisant des formes d’inclusion novatrices mêlant la culture et le tourisme[3].

Il ne s'agit pas de former au métier de guide mais de permettre aux personnes précaires de reprendre confiance en elles afin de favoriser le retour à l'emploi[4]. Il s'agit aussi de renforcer le lien social et de permettre de découvrir certains quartiers sous un autre angle[5],[6].

En , l'Alternative Urbaine comptait deux salariées et une dizaine de guides, principalement des personnes ayant été sans domicile fixe, soutenus par 30 bénévoles[7].

Activité[modifier | modifier le code]

Visites[modifier | modifier le code]

En 2015, les visites se concentrent sur plusieurs arrondissements de Paris et l'association envisage de se développer à Lyon et à l'étranger[8]. Les visites sont composées d'anecdotes[9], de faits historiques[10] et de découverte d'œuvres de street art[11]. Les promenades urbaines se font sur réservation et sont à prix libre[12],[13]. Un bénévole de l'association accompagne le guide.

Formation[modifier | modifier le code]

La formation des guides dure environ trois mois au bout desquels les bénéficiaires deviennent « Éclaireurs Urbains »[14] et s'engagent à assurer au minimum une visite par semaine. Elle comprend des ateliers collectifs et individuels d'expression corporelle, de théâtre ou de prise de parole en public ainsi que des sorties au musée et au théâtre[8]. En parallèle, l'association accompagne les guides en réinsertion dans la définition de leur projet professionnel futur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Visiter Paris avec Vincent, SDF et guide touristique », sur liberation.fr,
  2. « Vincent, chômeur et guide touristique à Paris », sur lacroix.fr,
  3. « Des SDF deviennent guides touristiques à Paris », sur www.franceinfo.fr, (consulté le 25 novembre 2016)
  4. « Alternative Urbaine: Balades solidaires dans les quartiers méconnus de Paris », sur bonjour idée (consulté le 19 mars 2016)
  5. « Dans le 20e arrondissement, un ancien SDF joue les guides touristiques », sur 20minutes.fr, (consulté le 19 mars 2016)
  6. « Solidaires : des guides sur le chemin de la réinsertion », sur leparisien.fr,
  7. « Des visites guidées dans Paris menées par des SDF / France Inter », sur France Inter, (consulté le 19 mars 2016)
  8. a et b « Elle organise des balades urbaines alliant tourisme, culture et réinsertion - L'Etudiant », sur www.letudiant.fr, (consulté le 19 mars 2016)
  9. « Visite de Paris avec Vincent, ancien SDF devenu guide touristique », sur lepoint.fr,
  10. « 10 of the best alternative city tours in Europe », sur theguardian.com,
  11. « Les flâneries du promeneur solidaire - L'initiative - La Vie », sur www.lavie.fr, (consulté le 19 mars 2016)
  12. « Selma Sardouk vous guide vers... l'emploi », sur latribune.fr,
  13. lefigaro.fr, « Paris racontée par des chômeurs en quête de réinsertion », sur Le Figaro, (consulté le 19 mars 2016)
  14. « Qui sommes-nous | L'Alternative Urbaine », sur alternative-urbaine.net (consulté le 16 août 2016)

Lien externe[modifier | modifier le code]