L'Aigle de la Neuvième Légion (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Aigle de la Neuvième Légion.
L'Agile de la Neuvième légion
Auteur Rosemary Sutcliff
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Roman historique
Version originale
Langue Anglais britannique
Date de parution 1954
Version française
Éditeur Gallimard Jeunesse
Date de parution 2003
Nombre de pages 390

L'Aigle de la Neuvième Légion (titre original : The Eagle of the Ninth) est un roman d'aventure historique pour la jeunesse écrit par Rosemary Sutcliff, et publié en 1954. L'histoire se déroule dans la Bretagne romaine, au IIe siècle apr. J.-C., après la construction du mur d'Hadrien. Elle est inspirée de l'histoire de la légion IX Hispana.

Résumé[modifier | modifier le code]

Marcus Flavius Aquila est un jeune garçon ambitieux. Élevé par son oncle, il se lance dans une carrière militaire. Très vite, il devient centurion et doit faire régner la paix romaine en Bretagne. Malheureusement, une révolte d'autochtones éclate, et Marcus est blessé lors d'un combat. Il se remet de sa blessure chez son oncle Aquila et se lie d'amitié avec un jeune esclave, Esca. Après plus d'une année passée à se rétablir, Marcus obtient la charge d'une mission périlleuse : il doit retrouver l'aigle de la IXe légion, l'étendard que portait son père. Celui-ci avait mystérieusement disparu avec toute sa légion, au nord de l'île. Sous les traits d'un oculiste ambulant, Marcus s'enfonce en territoire picte, derrière le mur d'Hadrien, pour retrouver la trace de l'aigle...

Inspirations historiques[modifier | modifier le code]

Dans la préface de la version anglaise, Rosemary Sutcliff explique s'être inspirée de deux éléments réels : la disparition de la Legio IX Hispana (Neuvième légion), et la découverte d'un aigle romain sans ailes dans des excavations à Silchester. Cependant, celui-ci n'était pas l’étendard d'une légion, mais vraisemblablement un reste d'une statue de Jupiter. Elle interprète également le nom de la légion en disant que les soldats étaient originaires d'Espagne, mais le titre d'Hispana lui a sans doute été attribué pour des victoires dans cette région.

Au moment où Sutcliff écrit, une théorie largement répandue affirme que la légion a disparu à la suite d'une période de troubles au début du règne de l'empereur Hadrien (117-138)[1]. Cette thèse est maintenant remise en question, puisque plusieurs détachements de la neuvième légion se trouvaient à la frontière du Rhin plus tard qu'en 117. Cela laisserait supposer que la légion fut décimée à l'est de l'empire, et non pas en Grande-Bretagne[2].

Adaptations[modifier | modifier le code]

Une série de la BBC a adapté le livre au petit écran en 1977. Le scénario a été écrit par Bill Craig et Anthony Higgins y tient le rôle de Marcus Aquila[3].

Le livre a fait l'objet d'une adaptation au cinéma, réalisée en 2011 par Kevin Macdonald. Channing Tatum tient le rôle de Marcus et Jamie Bell y incarne Esca[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cf., Winston Churchill, A History of the English-Speaking Peoples, vol. 1 1956.
  2. M. Russell Bloodline: the Celtic Kings of Roman Britain p. 180-5 (2010)
  3. Page IMDb pour "The Eagle of the Ninth" (1977 TV-série)
  4. Page IMDb pour "The Eagle" (2011 film)