L'Agence du Chandelier d'or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Agence du Chandelier d'or
Publication
Auteur Auguste de Villiers de L'Isle-Adam
Langue Français
Parution Drapeau de la France France,
dans Gil Blas
Recueil
Intrigue
Genre Conte
Nouvelle précédente/suivante

L'Agence du Chandelier d'or est un conte d'Auguste de Villiers de L'Isle-Adam qui parut pour la première fois dans Gil Blas le [1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Un article additionnel de la récente loi sur le divorce[2] précise que « la femme légitime, surprise en flagrant délit d'inconstance, ne pourrait épouser son complice ». Ce correctif avait assombri le délicieux visages des dernières sentimentales de Paris.
Le major Hilarion des Nénufars, novateur de génie, a trouvé la parade en créant l'Agence du Chandelier d'or : moyennant quelques billets de banque, il organise un flagrant délit d'adultère FICTIF...

Éditions[modifier | modifier le code]

Texte[modifier | modifier le code]

La Légende de l’éléphant blanc (lire sur Wikisource)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Œuvres complètes, édition établie par Alan Raitt et Pierre-Georges Castex, avec la coll. de Jean-Marie Bellefroid, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade,tome I, 1986.
  2. Loi Naquet

Voir aussi[modifier | modifier le code]