L'Affaire Gordji : Histoire d'une cohabitation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Affaire Gordji : Histoire d'une cohabitation est un téléfilm français réalisé par Guillaume Nicloux et diffusé pour la première fois le sur Canal+.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ce téléfilm revient sur l'affaire impliquant Wahid Gordji, diplomate iranien en poste à Paris dans les années 1980. En 1987, pendant la première cohabitation - François Mitterrand est alors président et Jacques Chirac premier ministre - Gordji se réfugie dans l'ambassade d'Iran à Paris alors que la justice française souhaite l'entendre dans le cadre de l'enquête sur l'attentat de la rue de Rennes. Cette affaire provoque une rupture temporaire des relations diplomatiques entre la France et l'Iran, puis une vive polémique en France lorsque le gouvernement envisage de l'utiliser comme monnaie d'échange pour récupérer les otages français détenus au Liban.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Contrairement à d'autres fictions politiques telles que La Conquête, ce téléfilm ne cherche pas la ressemblance dans le physique ou les mimiques, entre les acteurs et les personnes réelles dont ils jouent le rôle[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Isabelle Poitte, « “L’Affaire Gordji”, un téléfilm qui rejoue le duel Mitterrand-Chirac », Télérama,‎ (lire en ligne).
  2. (es) « De candidato al Nobel a actor: Michel Houellebecq participará de película francesa », El Comercio,‎ (lire en ligne).
  3. Jean-Marie Durand, « "L'Affaire Gordji" : Guillaume Nicloux réinvente la fiction politique à la télé », Les Inrockuptibles,‎ .

Lien externe[modifier | modifier le code]