L'Œuf et les Schtroumpfs (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’Œuf et les Schtroumpfs
4e album de la série Les Schtroumpfs
Auteur Peyo et Yvan Delporte

Personnages principaux Schtroumpf grognon
Gargamel
Schtroumpf coquet
Première publication 1968
Albums de la série Les Schtroumpfs

L'Œuf et les Schtroumpfs est un album de bande dessinée publié par Dupuis en 1968. C'est le quatrième album de la série Les Schtroumpfs.

Il contient deux autres histoires de Schtroumpfs, Le Faux Schtroumpf et Le Centième Schtroumpf.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'Œuf et les Schtroumpfs[modifier | modifier le code]

Article détaillé : L'Œuf et les Schtroumpfs.

Les Schtroumpfs décident de faire un grand gâteau pour une fête. Il ne leur manque qu'un ingrédient, un œuf. Un Schtroumpf est chargé d'en trouver un, et il est accompagné par le Schtroumpf grognon. Ils finissent par trouver un œuf étrange dans la forêt et découvrent qu'il est magique, exauçant un vœu si on le dit en tapant dessus, mais les Schtroumpfs abusent rapidement et sèment la zizanie.

Le faux Schtroumpf[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Faux Schtroumpf.

Gargamel a mis au point une nouvelle potion. En la buvant, il se transforme en Schtroumpf (il lui manque cependant la queue). Ainsi, il peut s'infiltrer chez les vrais Schtroumpfs.

Le centième Schtroumpf[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Centième Schtroumpf.

C'est bientôt la fête de la Lune, et le Grand Schtroumpf s'inquiète qu'il n'y ait que 99 Schtroumpfs pour l'évènement. Le Schtroumpf coquet décide de se fabriquer un miroir pour satisfaire son narcissisme, mais la foudre tombe dessus et donne vie à son reflet.

Notes[modifier | modifier le code]

  • Il peut paraître absurde que le premier œuf que les Schtroumpfs ramènent soit fait de plâtre ; c'est en fait une pratique courante chez les paysans de disposer des œufs en plâtre aux emplacements auxquels ils désirent voir pondre leurs poules.
  • Lorsque les Schtroumpfs réfléchissent à la manière dont ils pourraient voler l'œuf, on peut apercevoir près d'eux une amanite tue-mouches dont une partie a été arrachée avec ce qui semble être des traces de dents. Les Schtroumpfs mangeraient-ils de ce champignon ?
  • Lorsque le Schtroumpf qui a recueilli le poussin va le montrer grandi au Grand Schtroumpf, on peut voir sur une case que la culotte du Grand Schtroumpf est par erreur colorée en blanc.
  • Le Schtroumpf coquet ne porte pas encore sa célèbre fleur sur son bonnet, bien qu'il soit pour une fois un personnage principal, il était apparu au début du précédent album n°3 La Schtroumpfette.
  • Dans l'adaptation animée de Hanna-Barbera, ce n'est pas Gargamel mais Hogatha qui devient le faux Schtroumpf.
  • On apprend dans cet album que la salsepareille est immangeable pour les humains. En effet, Gargamel manque de vomir quand il en mange et y fait allusion dans L'Aéroschtroumpf (« De la salsepareille ! Faut être Schtroumpf pour aimer ça ! »). Ceci sera confirmé dans Le Schtroumpfeur de bijoux, où Godillot en mange une feuille et manque de faire un malaise.

Adaptation[modifier | modifier le code]

Série animée[modifier | modifier le code]

  • Dans la série Les Schtroumpfs, L'Œuf et les Schtroumpfs est le 14e épisode de la série sous le titre L'œuf magique, Le Faux Schtroumpf est le 21e épisode et Le Centième Schtroumpf, le 28e.
  • Dans la série Les Schtroumpfs, l’œuf magique en or est un piège créé par Gargamel.