L'Île aux trésors (film, 2007)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Île au trésor (homonymie).
L'Île aux trésors
Réalisation Alain Berberian
Scénario Sion Marciano
Fabien Suarez
William Solal
Fabrice Roger-Lacan
Acteurs principaux
Sociétés de production FIT Productions
TF1 Films Productions
Canal +
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la Hongrie Hongrie
Genre Aventure
Comédie
Durée 100 minutes
Sortie 2007

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Île aux trésors est un film français réalisé par Alain Berberian, sorti en 2007, et librement inspiré de L'Île au trésor, le célèbre roman de Stevenson.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au XVIIIe siècle, une bande d'individus venus d'horizons différents, parmi lesquels un méchant pirate, une aristocrate joueuse ainsi qu'un chirurgien, entament un périple en bateau à la recherche d'un trésor. Pour chacun, l'ambition secrète de s'emparer du trésor ; mais la soif de l'or nuit gravement à la santé.

Fiche technique[1][modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Le film est un échec critique[3] et public[4], mais aussi commercial : le film, coproduction européenne coûteuse, atteint à peine le demi-million d'entrées en France, alors que le budget du film s'élève à 15,2 millions d'euros[5]. Après avoir prévu au départ un téléfilm divisé en deux parties, le producteur, Jean-Pierre Ramsay-Levi décide finalement, après quelques essais, d'en faire un long métrage. La mise sur pieds du projet dure cinq années, et s'avère difficile[6]. La critique presse reproche au film un « scénario approximatif », et une dérive hors du cadre du divertissement familial à cause, entre autres, de la vulgarité de certains dialogues[3]. Le ton décalé et loufoque, avec ton d'humour très "british", voulu par le réalisateur[7] dans la narration ou le choix des acteurs, n'aura pas su rencontrer son public.

Adaptation du roman[modifier | modifier le code]

L'Île aux trésors a été écrit à partir du scénario du roman de Robert Louis Stevenson, L'Île au trésor, dont il s'inspire pour sa trame de fond. Cependant, il s'agit d'une adaptation libre, que les scénaristes du film ont ré-écrit dans un esprit plus humoristique, mêlant des sujets divergeant du roman originel tels que l'homosexualité, encore le cannibalisme[7], l'origine loufoque de la jambe de bois de Long John Silver ou un armateur du navire féminin, interprété par Alice Taglioni.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Navires utilisé pour le tournage[7][modifier | modifier le code]

Deux navires ont été utilisés pour le tournage :

Musique du film[7][modifier | modifier le code]

Le réalisateur Alain Berberian fut d'abord hésitant à prendre un compositeur britannique pour la musique du film. Il fut convaincu toutefois par Nicholas Dodd, découvert grâce à son travail sur Renaissance. Nicholas Dodd a composé la BO sur un style classique. Le titre phare est le thème d'ouverture du film, remarquable par son ton épique et ses sonorités de cuivre.

Box Office[modifier | modifier le code]

Le box office français s'élève à 512 626 entrées, pour un budget de 15,2 millions d'euros[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Allocine - Casting », sur Allociné (consulté le 31 mars 2017)
  2. L'île aux trésors
  3. a et b « Critique presse », sur Allocine.fr (consulté le 5 janvier 2015)
  4. « Critiques spectateurs », sur Allocine.fr (consulté le 5 janvier 2015)
  5. a et b « Box-Office », sur Ecranlarge.com, (consulté le 6 janvier 2015)
  6. « Secrets de tournage », sur Allocine.fr
  7. a, b, c, d et e « Allociné - secret de tournage »

Lien externe[modifier | modifier le code]