L'Étudiant noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec L'Étudiant étranger.

L'Étudiant noir, sous-titré Journal mensuel de l’association des étudiants martiniquais en France, est une revue créée par le Martiniquais Aimé Césaire en 1935 à Paris. Le Guyanais Léon-Gontran Damas y a publié ses premiers poèmes pigmentaires et le Sénégalais Léopold Sédar Senghor ses premiers articles. Ils étaient alors étudiants. Damas le définira ainsi : « l'Étudiant noir, journal corporatif et de combat, avait pour objectif la fin de la tribalisation, du système clanique en vigueur au quartier Latin ! On cessait d'être étudiant martiniquais, guadeloupéen, guyanais, africain et malgache, pour n'être qu'un seul et même étudiant noir. »

Seules deux copies de la revue sont disponibles, celles de mars 1935 et de mai-juin 1935.

C'est dans un article intitulé « Conscience raciale et révolution sociale » du no 3 Mai-Juin 1935 de L'Étudiant noir qu'Aimé Césaire exprimera pour la première fois son concept de négritude, qu'il reprendra dans toute son œuvre.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]