L'Étoile des Elfes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'Étoile des Elfes
Titre original
(en) Elven StarVoir et modifier les données sur Wikidata
Langue
Auteurs
Genre
Date de parution
Pays
Éditeur
ISBN 10
0-553-29098-3
84-480-3067-2Voir et modifier les données sur Wikidata
ISBN 13
978-84-480-3067-4
978-0-553-29098-1Voir et modifier les données sur Wikidata
Séquence
Série

L'Étoile des Elfes (Elven Star) est le deuxième des sept tomes qui composent le cycle Les Portes de la mort. Il a été coécrit par les écrivains Margaret Weis et Tracy Hickman en 1990 et est sorti en France en 1992 aux éditions Pocket.

Il a été traduit de l'américain par Simone Hilling.

Résumé[modifier | modifier le code]

Haplo est revenu d'Arianus, le monde de l'Air, mais n'a pas complètement rempli sa mission. Il n'a toujours pas trouvé les Sartans, si ce n'est Alfred. Ce dernier est d'ailleurs à la recherche d'Haplo et de Tourment, le jeune enfant que le Patryn a enlevé pour le Seigneur Xar.

Il s'envole alors de nouveau à travers les Portes de la mort afin d'explorer le royaume du Feu, Pryan.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Haplo
  • Calandra Quindiniar
  • Pathan Quindiniar
  • Rega
  • Roland
  • Drugar

Zifnab[modifier | modifier le code]

Dans ce tome, apparaît Zifnab, un Sartan loufoque et maladroit, mais a priori très puissant. Il a un rôle très important dans ce cycle car il a tout d'abord vécu et combattu la Séparation, mais il fut le premier des Sartans renégats à quitter le Labyrinthe.

Ce personnage est aussi particulier dans le sens où il apparaît aussi dans certains des romans de la saga Lancedragon, mais sous un autre nom (Fizban). Il y aide le kender kleptomane Tasslehoff Racle-pieds pendant ses folles aventures sur le monde de Krynn.

Il aime bien aussi se comparer à Gandalf, sorcier de la trilogie du Seigneur des anneaux et du roman Bilbo le Hobbit, duquel il imite les gestes et les paroles[1]. Il lui arrive souvent d'ailleurs de faire allusion à des personnes réelles aussi bien qu'à des objets courant du monde réel[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'Etoile des Elfes de Margaret Weis et Tracy Hickman, éd. Pocket, 1992, p. 403. "Fuyez, bande d'imbéciles !" est aussi le cri que poussa Gandalf lorsqu'il chuta avec le balrog à Khazad-dûm dans les grottes de la Moïra, pour faire fuir Frodon et la Communauté.
  2. L'Etoile des Elfes de Margaret Weis et Tracy Hickman, éd. Pocket, 1992, p. 332. "- Une fois, je suis déscendu dans le même hotel que Clark Gable..." est sa réponse à Haplo quand celui-ci lui demande ce qu'est une étoile. "- T'en fais pas, fiston. Je prends la relève. Je m'y connais. J'ai souvent piloté. Plus de quarante heures de vol. Douglas DC-3, première classe, naturellement. J'avais un point de vue superbe sur le tableau de bord à chaque fois que l'hôtesse ouvrait le rideau. Voyons voir..." est sa réponse lorsque Pathan lui dit qu'il faut qu'il aille prévenir les Elfes.

Liens externes[modifier | modifier le code]