L'Écureuil rouge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Écureuil roux (homonymie).
L'Écureuil rouge
Titre original La ardilla roja
Réalisation Julio Medem
Scénario Julio Medem
Acteurs principaux
Sociétés de production Sogetel S.A.
Pays d’origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre Drame romantique, thriller
Durée 110 minutes
Sortie 1993

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Écureuil rouge est un film espagnol réalisé par Julio Medem, sorti en 1993.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une nuit d'été à Saint-Sébastien, Jota, ex-chanteur du groupe "Las Moscas", abandonné par sa petite amie Eli, s'apprête à se suicider en se jetant dans l'océan. Soudain, une moto s'écrase devant lui ; il porte secours à la conductrice, amnésique à la suite de l'accident : elle a oublié jusqu'à son nom.

Jota l'appelle Lisa, se fait passer pour son petit ami, et l’enlève de l'hôpital. Sur la moto de Lisa, ils partent en vacances au camping de "L'écureuil roux", près d'un marais. Là, ils jouent à s'inventer une vie ensemble, sous le regard intrigué de leurs voisins de camping, Antón, Carmen et leurs deux enfants, une famille espagnole traditionnelle.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Thèmes du film[modifier | modifier le code]

L'Écureuil rouge est un film ludique, qui joue avec le spectateur, avec le hasard, avec le mystère, et surtout avec la réalité, dont la frontière avec le rêve et le mensonge est poreuse. Les personnages jouent autant à se mentir qu’à croire aux mensonges des autres.

Ce jeu n’est pas pur maniérisme : en toile de fond, Medem propose une leçon morale sur le machisme et la virilité. Le camping de "L’écureuil roux" est une métaphore ironique du machisme dans les sociétés et familles traditionnelles, où les hommes prétendent pouvoir exercer une relation de supériorité et de propriété sur les femmes. Mais celles-ci s’avèrent aussi rusées que des écureuils.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Stanley Kubrick, fasciné par L'Écureuil rouge, recommanda Julio Medem à Steven Spielberg. Celui-ci proposa Le Masque de Zorro au réalisateur basque, lequel préféra continuer ses projets en Espagne[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]