L'Écarlate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Écarlate (homonymie).

L’Écarlate est une maison d'édition française créée à Orléans par Jérôme Martin, petit-fils de Jean Zay.

Historique[modifier | modifier le code]

Les éditions L’Écarlate ont démarré en 1993 par la publication du Dictionnaire critique de Georges Bataille. Elles sont diffusées et distribuées par la librairie Les Temps modernes d'Orléans. En coédition depuis 2003 avec L'Harmattan L’Écarlate est aujourd'hui en diffusion-distribution au sein de la même structure. L’Écarlate publie principalement des livres de littérature, des essais, sur l'érotisme et la musique.

Catalogue[modifier | modifier le code]

Livres parus en coédition avec L'Harmattan
  • Ákos Kertész, Le Prix de l'honnêteté, roman, traduit du hongrois par Georges Kassai et Gilles Bellamy, 2004
  • Pierre Jourde (dir), La Voix de Valère Novarina, actes du colloque de Valence, 2005
  • Pierre Mikaïloff, Some clichés, une enquête sur la disparition du rock'n'roll, 2006
  • Maria Pierrakos, La Femme du peintre ou du bon usage du masochisme, 2007
  • Ákos Kertész, Makra, roman, traduit du hongrois par Georges Kassai et Gilles Bellamy, 2007
  • François Baschet, Mémoires sonores, préface de Yehudi Menuhin, 2007
  • Dominique Agostini, La Petite fille qui cachait les tours, roman, préface de Vincent Ravalec, 2008
  • Marielle Magliozzi, Art brut, Architectures marginales, Un art du bricolage, essai, 2008
  • Louis Chrétiennot, Le Chant des moteurs, Du bruit en musique, essai, 2008
  • Jean-François Jacq, Bijou, Vie, mort et résurrection d'un groupe passion, présentation de Christian Eudeline, 2014[1]
Livres parus en diffusion-distribution L'Harmattan

Ainsi que d'autres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]