L'Âge de faire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Âge de faire
Image illustrative de l'article L'Âge de faire

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Mensuel
Genre écologie – citoyenneté – solidarité
Diffusion 20 000 ex. (mars 2014)
Date de fondation 2005
Ville d’édition Peipin (04)

Directeur de publication Lisa Giachino
Directeur de la rédaction Lisa Giachino
ISSN 1777-1323
Site web lagedefaire-lejournal.fr

L'Âge de faire est un périodique mensuel créé en 2005 par l'association du même nom (présidée par Alain Duez), qui traite des thèmes de l’écologie, de la citoyenneté et de la solidarité, au niveau local comme international. Depuis 2011 une nouvelle équipe constituée en Scop (société coopérative et participative) est à sa tête.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le mensuel rend compte des initiatives contribuant à adopter un mode de vie plus responsable dans le cadre d’une économie sociale et solidaire et aborde des sujets tels que l’alimentation, la santé, l’agriculture biologique, l’écoconstruction, le commerce équitable, la coopération dans le travail et les finances solidaires.

Le premier numéro est sorti en , suivant un rythme trimestriel. Il est devenu mensuel en pour un tirage d’environ 30 000 exemplaires sur tout le territoire[1].

La diffusion est essentiellement assurée par ses lecteurs par un système de coopération et par abonnement[1]. On le trouve également dans des réseaux spécialisés type biocoop, épiceries équitables, associations écologiques, stands et éventaires de producteurs ou commerçants sur certains marchés..

Le journal est repris fin 2011 par une société coopérative et participative. Les six salariés détiennent la majorité des voix et du capital au sein de l’entreprise. Ils décident ensemble du contenu et de la gestion du journal. Depuis 2013 l'équipe en place est constituée de quatre journalistes, une maquettiste-webmestre, un chargé de diffusion, et une responsable de la comptabilité et des abonnements. En 2017, six salariés sont coopérateurs au sein de la Scop.

En plus du mensuel, des hors-séries sont édités : un dépliant-poster sur les Monnaies Locales Complémentaires, et un petit livre sur les nouveaux compteurs dits "intelligents" Linky, en partenariat avec les éditions Le Passager Clandestin[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Le journal L'Âge de faire qui sommes nous ?
  2. « Sexy, Linky ? - Le passager clandestin », sur lepassagerclandestin.fr (consulté le 26 janvier 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]