Kyzylorda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kyzylorda
Blason de Kyzylorda
Héraldique
La gare de Kyzylorda
La gare de Kyzylorda
Administration
Pays Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Province (oblys) Kyzylorda
Démographie
Population 201 719 hab. (2012[1])
Géographie
Coordonnées 44° 51′ 00″ nord, 65° 31′ 00″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Kazakhstan

Voir sur la carte administrative du Kazakhstan
City locator 14.svg
Kyzylorda

Kyzylorda ou Kzyl-Orda (en kazakh Қызылорда) est la capitale de la région de Kyzylorda au Kazakhstan. Elle est baignée par le Syr-Daria.

Historique[modifier | modifier le code]

Son origine remonte à 1820 lorsque le khanat de Kokand construit à son emplacement une forteresse surnommée Ak-Mechet (la mosquée blanche). Celle-ci, commandée par Yakoub Beg, est prise en 1853 par les troupes russes du général Vassili Perovski. Elle fait partie alors du Turkestan russe et devient chef-lieu d'ouiezd de l'oblast du Syr-Daria. Renommée Fort Perovsky puis Perovsk en l'honneur du général, elle reprend le nom d'Ak-Machet en 1920. En 1925 la ville est rebaptisée Kyzyl-Orda ce qui signifie en kazakh « Ville rouge ».

Population[modifier | modifier le code]

Kyzylorda compte 200 900 habitants (2012)[1].

Groupes ethniques[modifier | modifier le code]

La majorité de la population est Kazakh (90 %), le reste de la population est constituée par des Russes (5 %) et des Coréens (3 %).

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Depuis 1989, la population a évolué comme suit:

Année Population
1989[2],[3]
Population
1999[4]
Population
2009[4]
Population
2012[1]
Population 150 425 157 364 188 682 201 719

Transports[modifier | modifier le code]

La ville est desservie par l'aéroport de Kyzylorda.

Sport[modifier | modifier le code]

Elle est la ville de naissance des cyclistes Andrey Kashechkin, Marat Satybaldeiev et Berik Kupeshov et aussi celle de l'haltérophile Ilya Ilin double médaillé d'or aux Jeux olympiques.

Monuments[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (kk) « ҚАЗАҚСТАННЫҢ ДЕМОГРАФИЯЛЫҚ ЖЫЛНАМАЛЫҒЫ - ДЕМОГРАФИЧЕСКИЙ ЕЖЕГОДНИК КАЗАХСТАНА », Қазақстан Республикасы Статистика агенттігі, www.stat.gov.kz,‎ (consulté le 15 avril 2013)
  2. (ru) « Protsessy urbanizantsii v Kazahstane v postsovetski period i ih demografitšeskaja sosravljuštšaja », demoscope.ru (consulté le 17 avril 2013)
  3. (ru) demoscope.ru, « Vsesojuznaja perepis naselenija 1989 g. Gorodskoi. », Демоскоп Weekly, demoscope.ru (consulté le 19 avril 2013)
  4. a et b (ru) « Portret goroda. Itogi Natsionalnoi perepisi naselenija Respubliki Kazahstan 2009 goda. », Astana, Agenstvo Respubliki Kazahstan po statistike, www.stat.gov.kz,‎ (consulté le 17 avril 2013)
  5. En Grec ancien elle s'appelait Yaxartes (Ἰαξάρτης).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :