Kyle McLaren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kyle McLaren
Description de l'image Kyle McLaren (92008).jpg.
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Humboldt (Canada)
Joueur retraité
Position Défenseur
Tirait de la Gauche
A joué pour LNH
Bruins de Boston
Sharks de San José
LAH
Sharks de Worcester
Repêc. LNH 9e choix au total, 1995
Bruins de Boston
Carrière pro. 1995-2010

Kyle McLaren (né le à Humboldt, Saskatchewan au Canada) est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace[1]. Il évoluait au poste de défenseur[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est repêché par les Bruins de Boston au 9e rang lors du repêchage d'entrée dans la LNH 1995. Il entame sa carrière dans la Ligue nationale de hockey dès la saison suivante, à l'âge de 18 ans, devenant le plus jeune joueur de la ligue cette saison-là. Il est nommé dans l'équipe d'étoiles des recrues à la suite de cette saison.

Il est reconnu pour son jeu physique, jeu qui est au centre d'une controverse au cours des séries éliminatoires de 2002. Après avoir été surpris hors-position par Richard Zedník des Canadiens de Montréal, McLaren lui a asséné au passage un violent coup d'épaule au visage, qui blesse Zedník (alors meilleur marqueur du Canadien) et lui fait rater le reste des séries. Cela crée instantanément la colère des partisans des Canadiens vis-à-vis de McLaren, qui avait usé d'une force excessive totalement injustifiée pour arrêter l'attaquant et le ressentiment et le dédain des supporteurs Montréalais à l'égard de McLaren perdure toujours aujourd'hui. Ce geste vaut à McLaren une suspension de 3 matchs, suspension qui est critiquée par bon nombre d'amateurs, jugeant que la punition était beaucoup trop légère, considérant l'ampleur du geste et le fait qu'il était totalement délibéré.

Kyle McLaren est cédé aux Sharks de San José avec un choix de repêchage de quatrième tour en retour du jeune défenseur Jeff Jillson et du vétéran gardien Jeff Hackett le 23 janvier 2003 à la suite d'une dispute contractuelle entre McLaren et la direction des Bruins. Cette dernière offrait alors à McLaren un contrat revu à la hausse mais pour jouer dans la Ligue américaine de hockey. McLaren, considérant que sa place est en LNH, a exigé d'être échangé[3].

Après avoir passé cinq saisons avec les Sharks, il est placé au ballotage puis est assigné aux Sharks de Worcester dans la LAH avant le début de la saison 2008-2009. Le 4 mars 2009, il est échangé aux Flyers de Philadelphie contre un choix de sixième tour pour 2009. Les Flyers annulent cependant la transaction car McLaren a échoué son examen médical[4].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques par saison[5]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1993-1994 Rockets de Tacoma LHOu 62 1 9 10 53 6 1 4 5 6
1994-1995 Rockets de Tacoma LHOu 47 13 19 32 68 4 1 1 2 4
1995-1996 Bruins de Boston LNH 74 5 12 17 73 5 0 0 0 14
1996-1997 Bruins de Boston LNH 58 5 9 14 54 - - - - -
1997-1998 Bruins de Boston LNH 66 5 20 25 56 6 1 0 1 4
1998-1999 Bruins de Boston LNH 52 6 18 24 48 12 0 3 3 10
1999-2000 Bruins de Boston LNH 71 8 11 19 67 - - - - -
2000-2001 Bruins de Boston LNH 58 5 12 17 53 - - - - -
2001-2002 Bruins de Boston LNH 38 0 8 8 19 4 0 0 0 20
2002-2003 Sharks de San José LNH 33 0 8 8 30 - - - - -
2003-2004 Sharks de San José LNH 64 2 22 24 60 16 0 3 3 10
2005-2006 Sharks de San José LNH 77 2 21 23 66 11 0 3 3 4
2006-2007 Sharks de San José LNH 67 5 12 17 61 11 0 4 4 10
2007-2008 Sharks de San José LNH 61 3 8 11 84 5 0 0 0 6
2008-2009 Sharks de Worcester LAH 22 1 6 7 19 7 0 1 1 2
Totaux LNH 719 46 161 207 671 70 1 13 14 78

Au niveau international[modifier | modifier le code]

Statistiques par compétition
Année Compétition PJ  B   A  Pts Pun Résultat
2001 Championnat du monde 7 0 2 2 2 5e place

Trophées et honneurs personnels[modifier | modifier le code]

  • 1995-1996 : nommé dans l'équipe d'étoiles des recrues de la LNH.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Biographie sur http://www.legendsofhockey.net/
  2. (en) « Kyle McLaren », sur Eliteprospects.com
  3. (en) « Kyle McLaren Ready to Forget Boston », sur www.myplainview.com (consulté le 8 janvier 2017).
  4. « Les Flyers annulent la transaction impliquant McLaren », sur www.lapresse.ca (consulté le 8 janvier 2017).
  5. (en) « Kyle McLaren hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database