Kwong Siu-hing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kwong Siu-hing
Kwong Siu Hing & Thomas Kwok.jpg
Kwong Siu-hing (au centre) avec Timothy Fok (à gauche) et son fils Thomas Kwok (en) en juillet 2008.
Fonctions
Présidente de Sun Hung Kai Properties
Biographie
Naissance
Nom de naissance
鄺肖卿
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Kwok Tak-seng (en) (ex-mari décédé)
Conjoint
Kwok Tak-Seng (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Walter Kwok (en)
Thomas Kwok (en)
Raymond Kwok (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Kwong Siu-hing (鄺肖卿, née le ), aussi parfois appelée Kwok Kwong Siu-hing, est une milliardaire hongkongaise et matriarche de la famille Kwok. Elle contrôle le conglomérat Sun Hung Kai Properties, le plus grand promoteur immobilier de Hong Kong. En février 2019, elle est classée 78e personne la plus riche du monde et 5e de Hong Kong avec une fortune nette de 15,1 milliards US$.

En 2008, sa participation effective dans le conglomérat est de 41,53% des actions qu'elle partage à travers un trust familial, et est considérée comme la plus importante actionnaire de la société, avec une fortune nette de 12,1 milliards $ en juillet 2020[1],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Kwong est la veuve de Kwok Tak-seng (en), le fondateur de Sun Hung Kai Properties, et la mère de Walter Kwok (en), Thomas Kwok (en) et Raymond Kwok (en), directeurs de la compagnie.

Elle émigre de Chine continentale en 1947 [3] au début de la reprise de la guerre civile chinoise.

Selon le South China Morning Post, avant sa nomination à la présidence en 2008, elle « n'avait jamais siégé au conseil d'administration d'une société de Hong Kong[3] ». Le , Kwong remplace son fils Walter qui est démis de ses fonctions de président de la société[3],[1]. Elle démissionne de son poste fin 2011[4]. Walter Kwok a également eu une rivalité amère avec ses frères, qui s'est terminée par un partage de la fortune familiale[3],[5].

En 2017, la famille Kwok est classée à la 3e place dans la liste des plus riches familles d'Asie de Forbes, avec une fortune combinée de 40,4 milliards US$[6]. Dans un autre classement, ses fils Thomas et Raymond sont collectivement classés au quatrième rang des personnes plus riches de Hong Kong en 2018 par le même magazine[7]. Les deux jeunes frères sont classés 77e dans la liste 2018 des milliardaires du monde, avec une fortune nette de 16,5 milliards $ à l'époque[7]. Walter Kwok est classé 10e à Hong Kong et 190e au monde, également par Forbes. Sa fortune nette est estimée à l'époque à 8 milliards US$[8].

Son fils Walter meurt le [9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Changes to the board », sur Hong Kong Exchanges and Clearing website, Hong Kong, Sun Hung Kai Properties, (consulté le )
  2. « Hong Kong's Sun Hung Kai Props appoints Kwong Siu-hing as new chairwoman » [archive du ] (consulté le )
  3. a b c et d « Breaking with the old ways », South China Morning Post, Hong Kong,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. Polly Lui, « Sun Hung Kai Profit Jumps; Chairwoman to Retire », Wall Street Journal, Hong Kong,‎ (lire en ligne Accès payant)
  5. (zh-Hant) « zh:420億分產棄上訴 郭炳湘願大和解 », Sing Tao Daily (Canada),‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Kwok family », Forbes, (consulté le )
  7. a et b « Thomas & Raymond Kwok », Forbes, (consulté le )
  8. « Walter Kwok », Forbes, (consulté le )
  9. Karen Zhang et Ryan Swift, « Hong Kong property magnate Walter Kwok dies, aged 68 », South China Morning Post Publishers (Alibaba Group), Hong Kong,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]