Kwamera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kwamera
Nɨfe, Nɨninɨfe
Pays Vanuatu
Région Tanna
Nombre de locuteurs 3 500 (2001)
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 tnk
IETF tnk

Le kwamera est une langue océanienne parlée par environ 3 500 locuteurs au Vanuatu, dans le sud-est de l’île Tanna. Le nom Kwamera provient du nom d’un village où s’étaient implantés des missionnaires, mais les locuteurs appellent leur langue Nafe.

Il existe des variations dialectales, mais elles concernent plus le vocabulaire que la grammaire et la prononciation.

La plupart des locuteurs du kwamera parlent aussi l’une des quatre autres langues de Tanna ainsi que le bichelamar, la langue véhiculaire du Vanuatu[1].

Prononciation et écriture[modifier | modifier le code]

Comme le kwamera n’a pas d’écriture propre, les linguistes emploient l’alphabet latin. Les lettres utilisées sont identiques aux symboles de l’alphabet phonétique international, sauf :

  • /fʷ/, /kʷ/, /mʷ/ et /pʷ/ sont écrits ‹ fw ›, ‹ kw ›, ‹ mw › et ‹ pw › ;
  • /ə/, /ŋ/, /ɾ/ et /ɰ/ sont représentés par ‹ ɨ ›, ‹ g ›, ‹ r › et ‹ v ›[2].
Alphabet kwamera[3]
Majuscules A E F Fw G H I Ɨ K Kw M Mw N O P Pw R S T U V
Minuscules a e f fw g h i ɨ k kw m mw n o p pw r s t u v

Consonnes[modifier | modifier le code]

Le kwamera a quinze phonèmes consonantiques.

Bilabiales Alvéolaires Vélaires Glottale
Occlusives p t k
Fricatives f s
Nasales m n ŋ
Battue ɾ
Spirantes ɰ h

Les occlusives sont voisées entre deux voyelles et, facultativement, en début de mot. Elles peuvent être aspirées en fin de mot. /t/ est palatalisé avant /i/. /ɾ/ est roulé ([r]) en fin de mot. Les consonnes nasales, /ɾ/ et /ɰ/ sont dévoisées quand elles sont suivies par /h/[2].

Voyelles[modifier | modifier le code]

Le kwamera a six voyelles.

Antérieures Centrales Postérieures
Fermées i u
Moyennes e ə o
Ouverte a

Les voyelles /i/ et /u/ sont relâchées dans les syllabes fermées. Elles deviennent respectivement [j] et [w] au contact d’une autre voyelle (et peuvent, dans ce cas, être dévoisées lorsqu’elles sont suivies par /h/). /a/ se prononce [o] quand elle est à côté d’une consonne vélarisée ou labialisée ou de /ɰ/[2].

Syllabes[modifier | modifier le code]

Les syllabes peuvent être terminées par une consonne ou non. Deux consonnes peuvent se suivre sauf en fin de mot.

L’accent tonique tombe généralement sur l’avant-dernière syllabe des mots, bien qu’il y ait des exceptions[2].

Grammaire[modifier | modifier le code]

Pronoms personnels[modifier | modifier le code]

Les pronoms personnels en kwamera distinguent quatre nombres (singulier, duel, triel et pluriel) ; ils font également la distinction entre le « nous » exclusif et inclusif, mais ne différencient pas les genres (in peut signifier aussi bien « elle » que « il »)[4].

Personne Singulier Duel Triel Pluriel
1re exclusive iou kɨmrau kɨmrahar kɨmaha
inclusive krau kɨtahar kɨtaha
2e ik kɨmirau kɨmirahar kɨmiaha
3e in irau irahar iraha

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]