Kuwait Petroleum Corporation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kuwait Petroleum Corporation

Création 1980
Siège social Safat
Drapeau du Koweït Koweït
Direction Nizar Mohammad Al-Adsani
Activité énergie, hydrocarbures
Produits essence, diesel, gaz, produits dérivés
Filiales Q8
Effectif 18.500
Site web www.kpc.kw

Fondée le 27 janvier 1980[1], Kuwait Petroleum Corporation (KPC) est la société d’État responsable des intérêts au niveau mondial du Koweït dans le domaine du pétrole[2]. Kuwait Petroleum Corporation intervient dans l’exploration, la production, le raffinage et le transport du pétrole et du gaz au Koweït[3].

Son siège social se situe à Safat au Koweït[2]. 15e producteur mondial de pétrole et de gaz, KPC fait partie des plus grandes sociétés mondiales spécialisées dans le pétrole. Elle est notamment la maison-mère de la société Kuwait Petroleum International connue sous le nom Q8[4].

Q8 en Europe[modifier | modifier le code]

Les produits de la société ont été vendus dans certains pays sous le nom de la filiale Q8 . En Europe, Q8 dispose d'un réseau de plus de 4 400 stations-services dans six pays: l'Italie, le Danemark, la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg et en Suède en tant que joint-venture OKQ8[5].

En Scandinavie, Q8 gère 186 stations-services, et 54 autres sous la marque F24 au Danemark. En Suède, une filiale de KPC, les stations d'essence de KPI-Q8 sont connus comme OKQ8 - le résultat d'une fusion entre Q8 et suédois "OK" et compte plus de 900 stations-services

Dans le Benelux, Kuwait Petroleum a une raffinerie située à Europoort, Rotterdam et la compagnie gère plus de 140 stations de gaz aux Pays-Bas. Il y a 404 stations Q8 en Belgique. Une grande partie du marché belge de Q8 est le resultat de l'acquisition, en 1998, de bureaux belges de BP (British Petroleum) en 1998 et les stations Aral en 1999. Cependant, au fil des ans, Q8 a fermé de nombreuses stations dans les zones résidentielles.[6]

Comme ses concurrents, Q8 dispose également d'un réseau de stations d'essence appelé Easy Q8. En Belgique, Q8 a formé un partenariat de toutes sortes avec Delhaize Shop'n Go, une épicerie qui vend essentiellement des produits prêts à l'emploi et des snacks. Cependant, il est toujours en mesure d'offrir une grande variété de services automobiles et sont souvent combinés avec une boulangerie Panos Corner.[7]

Il n'y a pas plus de stations-essence Q8 au Royaume-Uni. Après avoir été racheté en 2004 par la joint-venture  Refined Holdings, qui a été formé spécifiquement pour la vente. La marque Q8 a depuis disparu du Royaume-Uni.

Aujourd'hui, KPI commercialise environ 301 000 barils de produits par jour en Europe occidentale avec un 90 000 barils par jour supplémentaires vendus directement à partir de ses deux raffineries à travers plus de 4 000 stations de vente au détail.[8]

Historique[modifier | modifier le code]

Le 11 décembre 2014 le magazine Bloomberg annonce que la compagnie pétrolière d'Etat Kuwait Petroleum Corporation a décidé de vendre son pétrole brut à 3,95 $ le baril au-dessous des références régionales ce qui devient le prix de vente le plus bas depuis décembre 2008 et obligeant ainsi les autres pays producteurs à baisser leurs prix [9].

En mai 2013, Nizar Mohammad Al Asani est nommé président-directeur général (chief executive officer) de la compagnie et il remplace M. Farouk Zanki à ce poste.[10]

Actualités 2016-2017[modifier | modifier le code]

Le 14 mars 2016, Anas Al-Saleh, ministre des Finances du Koweït, annonce que le gouvernement désire privatiser certains projets appartenant à l'État, dont des installations de Kuwait Petroleum Corporation[11].

Fin mars 2016, KPC et BP (British Petroleum) annoncent avoir signé un partenariat pour explorer des opportunités conjointes d'investissement et de coopération dans le domaine du pétrole, du gaz, du commerce et de la pétrochimie[12].

En octobre 2016, la compagnie annonce employer plus 18 500 personnes et son P-DG est Mr. Nizar M. Al-Adasani[13].

En avril 2017, la direction de Kuwait Petroleum International annonce avoir signé un partenariat avec la compagnie pétrolière omanaise Oman Oil Company afin de développer le complexe pétrochimique et la raffinerie de Duqm situés au sultanat d'Oman[14]. Grâce à ce contrat , les dirigeants estiment que la raffinerie va atteindre une capacité de 230 000 barils par jour[15].

Les différentes filiales de Kuwait Petroleum Corporation[modifier | modifier le code]

Les différentes filiales de Kuwait Petroleum Corporation sont :

Les différents sites internet officiels et adresse[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mary Ann Tétreault, The Kuwait Petroleum Corporation and the Economics of the New World Order, Greenwood Publishing Group, (ISBN 9780899305103, lire en ligne)
  2. a et b « Kuwait Petroleum Corporation: Private Company Information - Businessweek », sur www.bloomberg.com (consulté le 8 avril 2016)
  3. KPC | Kuwait Petroleum Corporation, « KPC Corporate Site Home », sur www.kpc.com.kw (consulté le 6 avril 2016)
  4. « Home », sur www.q8oils.fr (consulté le 6 avril 2016)
  5. « Q8.com », sur www.q8.com (consulté le 16 octobre 2016)
  6. « Kuwait Petroleum Corporation | crunchbase », sur www.crunchbase.com (consulté le 20 octobre 2016)
  7. « Kuwait Petroleum International (Q8) Careers & Jobs | GulfTalent », sur www.gulftalent.com (consulté le 20 octobre 2016)
  8. « KPC Corporate Site Our Story », sur www.kpc.com.kw (consulté le 19 octobre 2016)
  9. « source »
  10. « Kuwait replaces oil officials at KPC after $2.2 billion Dow payment », Reuters,‎ (lire en ligne)
  11. « Kuwait seeking to privatise some KPC facilities, infra - finmin », Reuters,‎ (lire en ligne)
  12. « BP and Kuwait Petroleum Corporation sign agreement outlining cooperation on oil, gas and petrochemicals | Press releases | Press | BP Global », sur bp.com (consulté le 8 avril 2016)
  13. « Kuwait Petroleum Corporation: Private Company Information - Businessweek », sur www.bloomberg.com (consulté le 20 octobre 2016)
  14. Jean-Guy Debord, « Synthèse de l'actualité du pétrole et du gaz semaine du 10 au 16 avril 2017 », sur www.euro-petrole.com (consulté le 18 avril 2017)
  15. Jean-Guy Debord, « Oman Oil Company and Kuwait Petroleum International sign partnership agreements for the development of Duqm Refinery and Petrochemical Complex », sur www.euro-petrole.com (consulté le 18 avril 2017)
  16. « KPC Corporate Site Home », sur www.kpc.com.kw (consulté le 16 octobre 2016)
  17. « Kuwait Petroleum Corporation | Zawya », sur www.zawya.com (consulté le 20 octobre 2016)