Kushim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kushim est considéré comme possiblement le premier exemple connu du nom d'un individu retranscrit à l'écrit.

Le nom « Kushim » est répertorié pour la première fois sur la tablette de Kushim, une ancienne (entre 3400–3000 av. J.-C.)[1] tablette d'argile sumérienne qui comptabilise une transaction d'orge[2]

« Kushim » est mentionné sur dix-huit tablettes. Les spécialistes estiment qu'il s'agit d'un individu ou — moins probablement — d'une organisation responsable de la transaction[3],[4],[5].

References[modifier | modifier le code]

  1. « Signed, Kushim » (consulté le 6 janvier 2017)
  2. « The Birth of Writing: The Kushim Tablet », sur coursethreads.berkeley.edu, University of Berkeley (consulté le 5 août 2016)
  3. Francois Badenhorst, « Meet Kushim, the accountant from ancient Sumer », (consulté le 5 août 2016)
  4. Hans J. Nissen, Peter Damerow et Robert K. Englund, Archaic Bookkeeping: Early Writing and Techniques of Economic Administration in the Ancient Near East, University of Chicago Press, (ISBN 9780226586595), p. 36
  5. Richard Mattessich, The Beginnings of Accounting and Accounting Thought: Accounting Practice in the Middle East (8000 B.C to 2000 B.C.) and Accounting Thought in India, Routledge, (ISBN 9780815334453), p. 105