Kurt Koffka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kurt Koffka
Portrait de Kurt Koffka
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata
à NorthamptonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité(s) AllemagneVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Formation Königliches Wilhelms-Gymnasium (d), université Humboldt de Berlin et université d'ÉdimbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession(s) Psychologue et professeur d'universitéVoir et modifier les données sur Wikidata
Employeur(s) Université de Giessen et Smith CollegeVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de Académie américaine des arts et des sciencesVoir et modifier les données sur Wikidata

Kurt Koffka, né le à Berlin et mort le à Northampton, est un psychologue allemand, l'un des fondateurs de la psychologie de la forme avec Max Wertheimer et Wolfgang Köhler.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kurt Koffka est né à Berlin le 18 mars 1886. Son père Emil Koffka était magistrat. Il étudie la psychologie à l'université de Berlin à partir de 1904. En 1908 il termine sa thèse sur la perception du rythme sous la direction de Carl Stumpf. Il devient ensuite l'assistant de Johannes von Kries à l'université de Freiburg puis, en 1909, de Külpe à Würzburg. Après le départ de Külpe, Koffka devient assistant à Francfort où il participe aux expériences de Wertheimer sur le phénomène phi, ce qu'il décrira ensuite comme un des « moments cruciaux de sa vie ».

En 1911, après trois semestres à Francfort, il obtient un poste à Giessen où il enseignera jusqu'en 1927. Il émigre alors aux États-Unis, au Smith College où il a obtenu un poste avec l'aide de Robert Ogden, qu'il a rencontré à Würzburg. À l'arrivée au pouvoir des nazis, quand Wertheimer et Köhler sont forcés de s'exiler, il est donc déjà installé depuis longtemps aux États-Unis.

Contribution à la psychologie[modifier | modifier le code]

Kurt Koffka est principalement connu comme l'un des fondateurs de la psychologie de la forme, avec Max Wertheimer et Wolfgang Köhler. Il a notamment consacré ses recherches à la psychologie du développement et à l'application des principes de la Gestalttheorie à la mémoire. Il a aussi contribué à faire connaître la psychologie de la forme aux États-Unis et à publié la principale synthèse des recherches de ce courant (Principles of Gestalt Psychology, 1935).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Travaux de Koffka[modifier | modifier le code]

  • K. Koffka, Die Grundlagen der psychischen Entwicklung, Osterwieck am Harz, Zickfeldt, 1925
  • K. Koffka, Principles of Gestalt Psychology, Londres, Routledge & Kegan Paul, 1935

Travaux sur Koffka[modifier | modifier le code]

  • M. Ash, Gestalt Psychology In German Culture 1890 - 1967, Cambridge, Cambridge University Press, 1995

Liens externes[modifier | modifier le code]