Kurt Blome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kurt et Blome.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant un médecin image illustrant allemand
Cet article est une ébauche concernant un médecin allemand.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Kurt Blome.

Kurt Blome ( - ) est un scientifique nazi de haut rang. En 1935, il devient directeur de l'école de médecine d'Alt-Rehse. En 1939, il est nommé adjoint de Leonardo Conti. En 1941, il entre au Conseil de recherche du Reich pour les recherches sur le cancer[1]. Il avoua à des interrogateurs américains, en 1945, qu'il avait expérimenté des vaccins contre la peste sur des prisonniers de camps de concentration, afin de créer une arme utilisant cette maladie[2]. Acquitté en août 1947 lors du procès des médecins à Nuremberg pour extermination de prisonniers malades et expériences conduites sur des êtres humains, il fut récupéré par la JIOA deux mois après son acquittement et interrogé à Camp David, au Maryland, au sujet de ses expériences scientifiques. Dans le cadre de l'opération Paperclip, Blome fut intégré dans la United States Army Chemical Corps pour travailler à l'élaboration d'armes chimiques et biologiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Historia, n°361 bis, Médecins SS
  2. Maurin Picard, « Opération "Paperclip" : le pacte de l'Amérique avec le diable », Le Figaro, lundi 26 mai 2014, page 18.