Kunitarō Suda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kunitarō Suda
Suda Selbst 1929.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
Nom dans la langue maternelle
須田国太郎Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation

Kunitarō Suda est un peintre de paysages et d'animaux, japonais des XIXe – XXe siècles, né en 1891 à Kyoto, mort le dans cette même ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1916, il sort diplômé de l'École des Beaux-Arts de Kyoto et poursuit sa formation jusqu'en 1918 au Kansai Bijutsu-in Art Studio.
Il part alors en Espagne où, jusqu'en 1923, il étudie l'art du Greco, de Goya et du Tintoret.
En 1947, il entre à l'Académie japonaise des Beaux-Arts.
Il participe à d'importantes manifestations internationales:

en 1956, Biennale de Venise.
en 1964, Biennale de Tokyo et, Chefs-d'œuvre de l'Art japonais contemporain au Musée d'art moderne de Tokyo pour les Jeux Olympiques.
en 1959, il remporte le Grand Prix du journal Mainichi.

De son propre aveu, il est très marqué par son séjour en Espagne, mais ses compositions figuratives, à l'huile très souvent, restent très orientales dans leur esprit, que ce soit les paysages ou les animaux, particulièrement les aigles dans des tons sourds[1].

Parmi ses élèves figure Shin'ichi Sato.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs, vol. 13, éditions Gründ, , 13440 p. (ISBN 2700030230), p. 346.

Notes et références[modifier | modifier le code]