Institut royal de technologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kungliga tekniska högskolan)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kungliga tekniska högskolan
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
Teknologiska Institutet
Régime linguistique
Président
Peter Gudmundson
Localisation
Campus
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Suède
voir sur la carte de Suède
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Stockholm
voir sur la carte de Stockholm
Red pog.svg
Divers
Devise
« Vetenskap och Konst »
Membre de
Site web

L'Institut royal de technologie (en suédois : Kungliga Tekniska högskolan, ou KTH) est une grande école d'ingénieurs de Stockholm en Suède. Elle a été fondée en 1827 et est la plus grande université de technologie scandinave.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bâtiment principal.
L'ancien bâtiment du KTH, Drottninggatan 95, au début du XXe siècle, occupé aujourd'hui par l'Académie royale de l'agriculture et de la sylviculture de Suède.

L'histoire de KTH débute en 1827, quand le Teknologiska Institutet (institut de technologie) commence à donner des cours dans des domaines technologiques avec une forte approche pratique, dans le but d'accompagner la demande croissante en ingénieurs consécutive au processus d'industrialisation entamé en Suède. L'école arrive toutefois à concilier les approches théorique et pratique.

En 1877, l'école prend le nom de « Kungliga Tekniska högskolan », reconnaissant ainsi son attachement à la recherche. Elle ne cessera alors d'étendre ses domaines de compétences. En 1867 elle comprend quatre branches : mécanique, chimie, génie civil et exploitation minière. Viendront ensuite l'architecture (1877), le génie électrique (1901), l'architecture navale (1912), l'arpentage et la physique (1932), l'informatique (1983) et l'économie industrielle (1990).

En 1917, l'école déménage pour s'installer au nord du centre-ville de Stockholm dans un nouveau campus dessiné par l'architecte Erik Lallerstedt (de).

Dans les années 1950 sont installés sur le campus les premiers réacteur nucléaire et émetteur de télévision suédois. KTH offre maintenant dans ses enseignements une grande place aux technologies d'avenir, comme les biotechnologies et les télécommunications.

L'école s'étend aujourd'hui sur quatre campus répartis dans Stockholm et ses environs, sur une surface totale de plus de 250 000 m2.

Anciens élèves et professeurs renommés[modifier | modifier le code]

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Professeurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]