Kung Fu Yoga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Kung Fu Yoga
Titre original 功夫瑜伽
Gong fu yu jia
Réalisation Stanley Tong
Scénario Stanley Tong
Acteurs principaux
Sociétés de production Taihe Entertainment
Shinework Pictures
Pays d’origine Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau de l'Inde Inde
Genre Comédie
Aventure
Action
Durée 107 minutes[1]
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Kung Fu Yoga (功夫瑜伽, Gong fu yu jia) est un film d'aventure réalisé par Stanley Tong[2],[3],[4]. Il s'agit d'une co-production sino-indienne de Taihe Entertainment (Chine) et Shinework Pictures (Chine)[5],[6].

Le film sort en Chine le et en Inde le [2],[7]. Il totalise 255 millions $ de recettes pour un budget de 65 millions $ et atteint la seconde place du box-office chinois de 2017. La musique originale est composée par Nathan Wang[8].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jack, un professeur d'archéologie renommé du musée de l'armée de terre cuite de Xi'an, s'associe à la jeune professeur indienne Ashmita de l'Institut national des musées du Rajasthan pour rechercher le trésor perdu du Magadha au Tibet. Leur équipe découvre le trésor sous un lac gelé grâce aux moyens modernes. Ils sont cependant interrompus par un groupe de mercenaires dirigé par Randall qui leur vole le trésor et les laisse enfermer. Dans la confusion, Jones - un membre de l'équipe de Jack qui est plus un chasseur de trésor qu'un archéologue - s'enfuit avec un diamant. Jack et Ashmita parviennent finalement à s'échapper de la caverne glacée.

Deux semaines plus tard, le diamant de 212 carats réapparaît à Dubai sur le marché noir. Pour sauver son travail, Jack essaie de le récupérer avec l'aide d'un ami riche. Il le rachète aux enchères, mais Randall frappe à nouveau avec ses hommes, et s'ensuit une poursuite en voiture à grande vitesse à travers le trafic de Dubaï. Ashmita arrache finalement le diamant. Jack la retrouve et découvre qu'elle n'est pas la professeur qu'elle prétendait être mais est en fait la dernière descendante des rois du Magadha. Elle explique que le diamant est connu sous le nom d'« Œil de Shiva » dans les chroniques familiales et qu'il est la clé d'un immense trésor caché quelque part.

Elle demande à Jack de l'aider à trouver le vrai trésor et à le protéger de Randall. Ils découvrent également que le diamant est une partie d'un sceptre qui ouvre une salle de carte construite selon les règles du vastu shastra et des positions astronomiques de l'époque dans une partie dissimulée d'un temple sacré. Randall capture Jack et Ashmita et leur demande de trouver le trésor pour lui parce qu'il appartiendrait à sa famille. Ils découvrent ensemble la salle de carte qui se trouve être une salle de puzzle où chaque mauvais mouvement peut coûter des vies.

Ils atteignent un temple de Shiva souterrain tout en or qui se trouve près d'une cascade isolée. En y arrivant, le groupe de Randall commence à retirer les pierres précieuses qui ornent le temple et cherche le trésor, mais il découvre que le trésor n'est d'après la légende que du savoir (médecine, bouddhisme, mécanique, etc.). En colère, Randall tente de tout détruire, mais Jack, Ashmita et leur équipe les affrontent pour les arrêter. Jack utilise le yoga et le kung fu pour battre Randall et le convaincre de l'importance considérable de cette découverte. Dans le même temps, un groupe d'ermites sannyasis descend dans le souterrain et, en voyant la magnificence de la divinité dans le temple, commencent à chanter et à danser de joie. Les groupes qui se battaient, se rendant compte de leur petitesse, cessent de s'affronter et se joignent joyeusement à la fête.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Chine :
Inde :
France : (sorti directement en DVD)

Distribution[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[9]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage commence à Pékin en septembre 2016, puis se déplace à Xi'an et Dubai le 27 septembre et se termine le 30 octobre[5]. Le tournage se poursuit à Pékin et en Inde en décembre[10]. Certaines scènes ont également lieu en Islande[11].

Musique[modifier | modifier le code]

Nathan Wang compose toute la musique du film. L'album complet de la bande sonore sort en 2017.

No TitreSinger(s) Durée
1. Beautiful Fairy TalesJackie Chan, M.I.C 3:36
2. Curry FlavorJackie Chan, Zhang Yishan, Yang Zi 3:12
3. Money HomeManihong 3:30

Sortie[modifier | modifier le code]

Les droits du film sont vendus dans le monde entier. En Asie, en Inde, Hong Kong, Macao, Singapour, Corée du Sud, Indonésie, Philippines, Taïwan, Thaïlande, Malaisie, Brunei, Vietnam, Cambodge, Laos et Birmanie. Hors d'Asie, le film est vendu aux États-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Italie, Russie, Amérique latine, Turquie et Moyen-Orient[12]. Il sort aux Philippines le où il est distribué par Star Cinema (en).

Le film est premier du box-office à Singapour, avec 1,85 million $ récolté durant son premier week-end du [13].

Réception[modifier | modifier le code]

Sur Rotten Tomatoes, le film obtient le score de 50%, basé sur 14 critiques principalement , avec une note globale de 4,5/10[14],[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Kung Fu Yoga », British Board of Film Classification (consulté le 1er février 2017)
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m et n (zh) « 功夫瑜伽 (2016) », movie.douban.com, Douban (consulté le 18 juin 2016)
  3. (en) Nyay Bhushan, « Jackie Chan Planning to Shoot India-China Co-Production 'Kung-Fu Yoga' », Hollywood Reporter, (consulté le 16 mai 2015)
  4. (en) « Aamir, Jackie to star in Kung Fu Yoga », THE HINDU (consulté le 16 mai 2015)
  5. a et b (en) Naman Ramachandran, « Jackie Chan’s ‘Kung Fu Yoga’ Begins Shooting in Dubai », Variety.com,‎ (lire en ligne)
  6. (en) 网易, « 中印合拍片《功夫瑜伽》签约_网易娱乐 », {{Article}} : paramètre « périodique » manquant,‎ (lire en ligne)
  7. (en) « Jackie Chan lands in India for Kung Fu Yoga promotions, Sonu Sood plays host. See pics », The Indian Express,‎ (lire en ligne)
  8. (en) « 'Kung Fu Yoga' to release on January 28, 2017 », The New Indian Express,‎ (lire en ligne)
  9. « Fiche du doublage français du film », sur RS Doublage.
  10. (en) « Jackie Chan is a superhuman: Sonu Sood », (consulté le 24 janvier 2017)
  11. (en) Maggie Lee, « Film Review: ‘Kung Fu Yoga’ », Variety, (consulté le 28 janvier 2017)
  12. (en) « AFM: First look and deals for Jackie Chan's 'Kung Fu Yoga' » (consulté le 24 janvier 2017)
  13. http://news.asiaone.com/news/showbiz/kung-fu-yoga-no-1-singapore
  14. (en) « Kung Fu Yoga (2017) », Rotten Tomatoes (consulté le 5 février 2017)
  15. (en) « Honest Movie Review: Jackie Chan, Disha Patani’s Kung Fu Yoga », The Quint (consulté le 4 février 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]