Kundalini (yoga)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kundalinî)
Aller à : navigation, rechercher

La Kuṇḍalinī (devanāgarī: कुण्डलिनी, sur la racine "kundal" signifiant "boucle" ) est un terme sanskrit lié au Yoga qui désigne une puissante énergie lovée dans la base de la colonne vertébrale[1] en l'occurrence le chakra mūlādhāra, correspondant dans le corps humain au sacrum. Elle est représentée comme un serpent enroulé sur lui-même trois fois et demi. Par la pratique de la méditation, la Kuṇḍalinī s'éveillerait et monterait le long de la colonne vertébrale depuis l'os sacrum jusqu'à la fontanelle, progressant d'un des sept chakras à l'autre afin de les harmoniser un à un. La Kuṇḍalinī est indifféremment désignée comme « énergie vitale » ou « énergie divine » selon les auteurs qui l'emploient et la tradition qui l'utilise. Le terme ancien, Kuṇḍalinī Shakti, issu du tantrisme, est aujourd'hui employé fréquemment dans le courant New Age. On trouve ce concept dans quelques upaniṣad mineures telle la Yoga Kuṇḍalinī Upanishad. Le déploiement de la Kuṇḍalinī conduirait à l'éveil spirituel du pratiquant et à la plus haute conscience de soi.

Points de vue sur la Kuṇḍalinī[modifier | modifier le code]

Selon Ramana Maharshi, la kuṇḍalinī n'est rien d'autre que le Cœur[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Kuṇḍalinī yoga[modifier | modifier le code]

Psychologie Analytique[modifier | modifier le code]

  • Marc Alain Descamps, L'eveil de la kundalini, Ed. Alphée, 2005
  • Carl Gustav Jung Les Énergies de l'âme, Albin Michel (ISBN 2-226-10492-5),
  • Auriol B., [1], Yoga et Psychothérapie, 1977, Privat Ed., Toulouse.
  • Flamm H., Yoga et psychanalyse - Praxis - 5 Août69 p. 972-973.
  • Choisy M., Yoga et Psychanalyse, Mont-Blanc - Genève - 1949

Kuṇḍalinī[modifier | modifier le code]

  • Carl Gustav Jung, Psychologie du yoga de la Kundalinî, 2005 (ISBN 2-226-15711-5)
  • Avalon Arthur, La Puissance du Serpent. Introduction au tantrisme, Traduit par C. Vachon sur la 4e éd. Angl., Ganesh et Cie, Madras.1950, Dervy, Paris. Avalon est le grand découvreur occidental du tantrisme, des chakra.
  • Lilian Silburn, La Kundalinî, l’énergie des profondeurs, Les Deux Océans Paris 1983. Lilian Silburn est une grande spécialiste du tantrisme cachemirien et du bouddhisme.
  • Lee Sannella, The Kundalini Experience. Psychosis or Transcendence ?, Lower Lake (California), Integral Publishing, 1991. Descriptions de diverses expériences.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The A to Z of Hinduism par B.M. Sullivan publié par Vision Books, pages 115, ISBN 8170945216
  2. Sri Ramana Maharshi Talks, No299, 24th december 1936

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]