Krou (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Krous)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Krou.
Krou
Description de cette image, également commentée ci-après

Cuiller de cérémonie. - National Museum of African Art

Populations significatives par région
Drapeau de la Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire ~1 000 000[réf. souhaitée]
Drapeau du Libéria Liberia ~200 000[réf. souhaitée]
Population totale ~1 200 000
Autres
Régions d’origine Éthiopie
Langues Langues krou
Religions Religion traditionnelle, irréligion, christianisme

Les Krous sont des habitants d'Afrique de l'Ouest installés principalement en Côte d'Ivoire, mais aussi au Liberia.

Ethnonymie[modifier | modifier le code]

Selon les sources et le contexte, on observe de multiples variantes : Crau, Croo, Krao, Kra, Krawi, Kroomen, Kroo, Kroumen, Krou, Krumen, Krus, Wé, Wané[1].

Langues[modifier | modifier le code]

Ils parlent des langues kroues, un sous-groupe des langues nigéro-congolaises.

Répartition[modifier | modifier le code]

Le sud, l'ouest et le centre-ouest de la Côte-d'Ivoire sont occupés par différentes branches de la famille des Krous (Wé et Bété-Dida), dont on a longtemps cru que le centre de gravité se trouvait au Liberia.

La majorité des Krous résident en Côte-d'Ivoire : ce sont les Wés, les Bété, les Aïzi, les Bakwé, les Wane, les Kuya, les Godié, les Dida, les Kodia, les Nyabwa. Le mot Wobé vient du dioula "wé" et "bey/bé" qui veut dire "il y a les wé/ les wé sont là"[réf. nécessaire]. Lors de la période coloniale, du fait des multiples traducteurs utilisés par les colons, ces groupes ont été présentés comme des groupes ou sous-groupes ethniques. Ceux que l'on désigne comme "wobé" sont des "wé".

Les groupes[modifier | modifier le code]

Les Krous regrourent un ensemble de peuples (Siamou, Gbii, Wés, Bété, Tajuasohn, Klao, Glio-Oubi, Grebo, Alladian, Sapo, Konobo, Nyabwa, Krahn etc.) installés principalement au Liberia et en Côte d'Ivoire.

Femme krou de la région de Bloléquin (Côte d'Ivoire)

Ils parlent différentes langues appartenant au groupe des langues kru, comme le bété, le dida, le bassa (libéria), le wé, le godié, le neyo, le grébo (libéria).

Par extension, les Kroumen désignent une catégorie socio-professionnelle de marins embarqués, les premiers d'entre eux étant à l'origine issus du peuple Krao, habitant la côte libérienne[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Krou (ou Kru en anglais) constituent un groupe ethnique de Côte d'Ivoire, au sud-ouest et au centre-ouest du pays, ils représentent 23 % de la population ivoirienne. Ils sont également présents au Libéria ou ils représentent environ 7 % de la population.

Le terme krou tire son origine du nom d'une population qui, dès la fin du XVIe siècle, apparaît sur les cartes de la future côte libérienne, entre les rivières Cestos et Sinoe, sous l'appellation de Krao. La ressemblance avec le mot anglais crew (équipage, ancien français creue), en dépit d'une vocation maritime très tôt affirmée des Krou côtiers, ne relèverait donc que d'une simple coïncidence phonétique[2].

Des récits mentionnent une origine éthiopienne des Krous, sans confirmation par des éléments concrets.

Culture[modifier | modifier le code]

Dans les tribus Krou, les deux symboles du bonheur sont le kaolin et le coq blanc.La musique est aussi un trait culturel de ces peuples.La musique chez les krou est caractérisée par

Personnalités Krou ou d'origine Krou[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source RAMEAU, BnF [1]
  2. a et b Alfred Schwartz, « Quelques repères dans l'histoire des Kroumen », Revue française d'histoire d'outre-mer, Persée, vol. 67, no 246, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant, p. 151-155 (DOI 10.3406/outre.1980.2242, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) George E. Brooks, Jr., The Kru mariner in the nineteenth century : an historical compendium, Liberian Studies Association in America, Newark, Del., 1972, 121 p.
  • (en) Ronald W. Davis, Ethnohistorical studies on the Kru coast,Liberian Studies, Newark, Del., 1976, 217 p. (ISBN 0916712044)
  • (en) Andreas Massing, The economic anthropology of the Kru (West Africa), Veröffentlichungen des Frobenius-Instituts an der Johann Wolfgang Goethe-Universität zu Frankfurt/Main, F. Steiner, Wiesbaden, 1980, 281 p. (ISBN 3515031626)
  • (fr) Bohumil Théophile Holas, Traditions krou, F. Nathan, Paris, 1980, 573 p. (ISBN 2-09-296501-8)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Les nomades de la mer, film documentaire de M. Ménard, ORSTOM, IRD audiovisuel, 1973, 31 min (VHS)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :