Kristof Vandewalle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kristof Vandewalle
Leuven - Brabantse Pijl, 15 april 2015, vertrek (B158).JPG

Kristof Vandewalle lors du départ de la Flèche brabançonne 2015 à Louvain.

Informations
Naissance
Nationalité
Spécialité
Taille
180 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Poids
71 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Équipes amateurs
-2003 Sweet Paradise-Quick.Step
2004-2007 Wielergroep Beveren 2000
Équipes professionnelles
Principales victoires

Kristof Vandewalle, né le à Courtrai, est un coureur cycliste belge. Professionnel de 2008 à 2015, il a notamment été trois fois champion de Belgique du contre-la-montre de 2012 à 2014, et champion du monde du contre-la-montre par équipes en 2012 et 2013 avec Omega Pharma-Quick Step.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu de l'équipe Wielergroep Beveren 2000, Kristof Vandewalle s'est illustré dans les rangs espoirs en remportant les Deux jours du Gaverstreek en 2006 et une étape du Tour de l'Avenir 2007, qu'il a terminé à la huitième place. Il commence sa carrière professionnelle en 2008 dans l'équipe Topsport Vlaanderen. Sa première année est marquée par une échappée de 180 km sur l'Amstel Gold Race en compagnie de Yuriy Krivtsov et Albert Timmer, ainsi qu'une quatrième place au championnat de Belgique du contre-la-montre[1]. Il remporte le Grand Prix du canton d'Argovie, épreuve hors catégorie, au début de juin 2010.

En 2011, il est recruté par l'équipe Quick Step. Il participe cette année-là à ses premiers grands tours, le Tour d'Italie et le Tour d'Espagne.

En 2012, l'équipe Quick Step devient Omega Pharma-Quick Step, l'entreprise Omega Pharma devenant le principal sponsor[2]. En août, Kristof Vandewalle devient champion de Belgique du contre-la-montre, et devançant de 48 secondes Ben Hermans et de plus d'une minute le tenant du titre Philippe Gilbert. Il dispute ensuite le Tour d'Espagne. Le 16 septembre, il remporte le nouveau championnat du monde du contre-la-montre par équipes de marque avec ses coéquipiers de l'équipe Omega Pharma-Quick Step Sylvain Chavanel, Tony Martin, Niki Terpstra, Tom Boonen et Peter Velits, à une moyenne horaire de 50,534 km/h. Avec Thomas De Gendt, il représente la Belgique lors du contre-la-montre de ces championnats. Il en prend la 24e place.

Kristof Vandewalle est engagé en 2014 par l'équipe Trek Factory Racing. Après avoir conservé son titre de champion de Belgique du contre-la-montre, il gagne deux étapes contre-la-montre durant l'été, au Tour d'Autriche et au Tour de Pologne. Lors du Tour d'Espagne, une chute durant le contre-la-montre par équipes inaugural lui cause une fracture d'une cote et une douleur au dos[3]. Il poursuit néanmoins la course. Il se classe ainsi quinzième de l'étape arrivant aux lacs de Covadonga[3] et onzième de la dernière étape, disputée contre la montre. Il est sélectionné pour le contre-la-montre des championnats du monde 2014[4]. Septième du contre-la-montre par équipes avec Trek, il est 24e du contre-la-montre individuel. Au début du mois d'octobre, il est renversé par une voiture lors d'un entraînement. Blessé au scaphoïde de la main droite et à un ménisque, il doit mettre fin à sa saison[5].

Au printemps 2015, Vandewalle dispute le Tour d'Italie. Lors de la quatorzième étape, un contre-la-montre, il chute et perd près d'une minute en changeant de vélo. Il termine douzième de cette étape. Souffrant d'une phalange fracturée, il quitte la course le lendemain en ne prenant pas le départ de l'étape[6]. Fin juin, il perd son maillot tricolore en prenant la troisième place du championnat national du contre-la-montre, derrière Jurgen Van den Broeck et Yves Lampaert. Sa chute lors du Giro lui cause une douleur persistante au genou, qui le force à abandonner lors du Tour de Pologne en août[7]. S'estimant hors de forme, il renonce à participer aux championnats du monde[8]. Il n'est pas conservé par Trek à l'issue de cette saison et met un terme à sa carrière de coureur[9].

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

comme amateur

comme professionnel

Kristof Vandewalle champion de Belgique du chrono.

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

4 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
UCI World Tour 142e[10] 246e[11] 213e[12] 164e[13] nc[14]
UCI Europe Tour 1332e[15] 571e[16] 903e[17] 743e[18] 66e[19]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Classements des championnats de Belgique du contre-la-montre », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 13 octobre 2008)
  2. De 2005 à 2011, Omega Pharma a financé avec la loterie nationale belge une équipe nommée successivement Davitamon-Lotto, Predictor-Lotto, Silence-Lotto puis Omega Pharma-Lotto. Les deux sponsors se sont séparés à la fin de l'année 2011, le premier se joignant à Quick Step, le second créant l'équipe Lotto-Belisol.
  3. a et b « Vuelta: Kristof Vandewalle a l'attaque dimanche avec une côte cassée et un mal de dos », sur rtbf.be,‎ (consulté le 29 octobre 2015)
  4. Nicolas Danton, « Mondiaux 2014 - La sélection belge sans surprise », sur cyclismactu.net,‎
  5. « Fin de saison pour Kristof Vandewalle renversé par une voiture », sur rtbf.be,‎ (consulté le 29 octobre 2015)
  6. (nl) « Kristof Vandewalle verlaat Giro met gebroken vinger », sur nieuwsblad.be,‎ (consulté le 29 octobre 2015)
  7. (nl) « Kristof Vandewalle stapt uit Ronde van Polen », sur nieuwsblad.be,‎ (consulté le 29 octobre 2015)
  8. (nl) « Kristof Vandewalle niet naar WK tijdrijden », sur nieuwsblad.be,‎ (consulté le 29 octobre 2015)
  9. Sébastien Gobbi, « Retraite - Kristof Vandewalle met un terme à sa carrière », sur cyclismactu.net,‎ (consulté le 21 décembre 2015)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 29 février 2012)
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2012)
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 1er novembre 2014)
  13. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)
  14. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 5 octobre 2015)
  15. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  16. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  17. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  18. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :