Kristian Blummenfelt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kristian Blummenfelt
Image illustrative de l’article Kristian Blummenfelt
Contexte général
Sport Triathlon
Site officiel kristianblu.no
Biographie
Nationalité Drapeau de la Norvège Norvège
Naissance (26 ans)
Lieu de naissance Bergen (Drapeau de la Norvège Norvège)
Taille 1,77 m (5 10)
Poids de forme 77 kg (169 lb)
Surnom Le Buffle
Équipe E.C. Sartrouville Triathlon

Kristian Blummenfelt (né le ) à Bergen, est un triathlète norvégien. Il est double champion de Norvège de triathlon.

Biographie[modifier | modifier le code]

icône image Image externe
Kristian Blummenfelt

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Kristian Blummenfelt né à Bergen en 1994, il a deux sœurs[1]. Il s'essaye sur un triathlon à l'âge de 14 ans, à Ulvenvatnet en Norvège, avant cela il ne pratique que la natation en piscine. Ses facilités pendant la compétition sont repérés par le nouveau président de la fédération de Norvège présent à l'Os Triathlon, qui lui donne une liste de compétition à venir, où il peut s'inscrire pour évaluer son niveau en l'encourageant à commencer un entraînement spécifique[2].

Carrière en triathlon[modifier | modifier le code]

Kristian Blummenfelt est sélectionné aux Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, il termine 13e alors qu'il est le premier triathlète norvégien hommes et femmes confondus à participer aux Jeux olympiques[3]. En 2017, il termine trois fois de suite sur la deuxième marche d'un podium des séries mondiales de triathlon, à Montréal le derrière Javier Gómez [4], trois semaines plus tard à Stockholm encore derrière un médaillé olympique cette fois Jonathan Brownlee[5] et enfin il réitére cet exploit à la finale de Rotterdam derrière le vainqueur français Vincent Luis. Il prend ainsi la troisième place des championnats du monde de triathlon courte distance 2017, il en est la révélation de l'année[6].

Le , il fait partie des trois triathlètes norvégiens avec Casper Stornes et Gustav Iden à prendre les trois places du podium masculin de l’étape des Bermudes des WTS. C'est le premier triplé masculin de l'histoire de cette compétition internationale[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau présente les résultats les plus significatifs (podium) obtenus sur le circuit international de triathlon depuis 2013[8],[9].

Année Compétition Pays Position Temps
2019 WTS Lausanne (finale) Drapeau de la Suisse Suisse Médaille d'or h 50 min 47 s
2018 WTS Bermudes Drapeau des Bermudes Bermudes Médaille d'argent h 55 min 8 s
WTS Edmonton Drapeau du Canada Canada Médaille d'argent h 51 min 18 s
WTS Montréal Drapeau du Canada Canada Médaille d'argent h 48 min 2 s
2017 Championnats du monde - Classement général Médaille de bronze 4281 points
WTS Rotterdam (finale) Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Médaille d'argent h 51 min 28 s
WTS Stockholm Drapeau de la Suède Suède Médaille d'argent h 49 min 28 s
WTS Montréal Drapeau du Canada Canada Médaille d'argent h 48 min 5 s
2016 Coupe du monde - l'étape de Montréal Drapeau du Canada Canada Médaille d'or h 57 min 29 s
Coupe du monde - l'étape de Cagliari Drapeau de l'Italie Italie Médaille d'or h 56 min 0 s
Coupe d'Europe - l'étape de Madrid Drapeau de l'Espagne Espagne Médaille d'or h 53 min 50 s
2015 Championnat de Norvège Drapeau de la Norvège Norvège Médaille d'or h 45 min 15 s
2014 Coupe d'Europe - l'étape de Loutraki Drapeau de la Grèce Grèce Médaille d'or h 54 min 39 s
2013 Championnat de Norvège Drapeau de la Norvège Norvège Médaille d'or h 54 min 53 s
Victoires en Ironman 70.3
Année Nombres Étapes
2019 1 Bahreïn
2018 1 Bahreïn
2017 2 Bahreïn
Total 3
Victoire en Super League
Année Nombres Étapes
2017 1 Jersey

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (no) « Medaljehåpet fra Bjørndalsskogen », sur www.sydvesten.no (consulté le 3 septembre 2017).
  2. (no) « Fra triatlon-mosjonist til OL-favoritt », sur www.ostriathlon.no (consulté le 3 septembre 2017).
  3. (no) « For første gang deltar en norsk utøver i triatlon i OL. », sur www.aftenposten.no (consulté le 3 septembre 2017).
  4. « Le clan français confirme - WTS Montreal », sur www.fftri.com (consulté le 3 septembre 2017).
  5. « Le Corre 3e à Stockholm », sur www.liberation.fr (consulté le 3 septembre 2017).
  6. Olivier Berraud, « Finale WTS Rotterdam : l'étape pour Luis, le titre mondial pour Mola », sur redaction.triathlete.fr, (consulté le 16 septembre 2017).
  7. (en) « Norway becomes first mens nation to sweep wts podium », sur triathlon.org, (consulté le 20 mai 2018).
  8. « Kristian Blummenfelt Triathlon », sur www.les-sports.info (consulté le 14 mai 2016).
  9. « Palmarès ITU : Kristian Blummenfelt », sur www.triathlon.org (consulté le 14 mai 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]