Kratos (God of War)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Kratos
Kratos (God of War)

Origine Drapeau : Grèce Sparte (Grèce)
Sexe Masculin
Espèce Demi-dieu puis dieu.
Famille Atreus (fils)
Calliope (fille, décédée)
Lysandra (1re épouse, décédée)
Laufey (2e épouse, décédée)

Créé par David Jaffe
Voix VO : Terrence C. Carson (en) (2005–2013) ; Christopher Judge (2018–)
VF : Éric Peter (2005–2010) ; Frédéric Souterelle (2013–)
Séries God of War
Première apparition God of War

Kratos est un personnage fictif de la série de jeux vidéo God of War et apparaissant en guest star dans le jeu Mortal Kombat en 2011. Il arrive aussi sur Fortnite en 2020. C'est un brillant général dans l'armée spartiate mais aussi une brute sanguinaire, avant de devenir le nouveau dieu grec de la guerre après avoir massacré Arès. Assoiffé de victoires, il est impitoyable et obnubilé par la gloire de sa patrie tout autant que par la sienne. Le nom Kratos vient du grec ancien Κράτος / Krátos, qui signifie « force » ou « autorité ».

Le personnage a été bien accueilli par les critiques et est devenu une icône du jeu vidéo, un nouveau venu parmi les personnages plus établis du média, tels que Mario, Link, Sonic, et Lara Croft. Le personnage est maintenant associé à d'autres produits et a eu plusieurs caméos dans des jeux PlayStation en dehors de la série God of War. Kratos apparaîs également comme le protagoniste des séries de bandes dessinées, ainsi que des trois romans de la franchise qui racontent les événements de trois suite du jeu.

Description[modifier | modifier le code]

Apparence physique[modifier | modifier le code]

Kratos est un homme grand, très musclé, il porte une toge rouge déchirée avec une ceinture dorée représentant des motifs grecs, il a des bandages bordeaux sur ses avant-bras pour masquer les blessures dues aux chaînes de ses lames, il acquiert la Toison d'or de Jason sur son bras droit dans God of War II et les bottes d'Hermès dans le troisième opus. Il peut aussi utiliser les ailes d'Icare qu'il a lui-même arrachées à son propriétaire et il a un tatouage rouge sur une grande partie de son corps et de son visage — tatouage identique à la marque de naissance de son frère, qu'il n'a pu protéger à la suite de son enlèvement par Arès. Il a le crâne rasé, porte une barbiche, une cicatrice qui lui fend l'œil droit et deux autres au niveau de l'estomac et au dos dues à la Lame de l'Olympe au début de God of War II. Dans le quatrième opus, il porte une barbe.

Kratos est remarquable en deux points :

  • sa peau blanche : due au fait que les cendres de sa femme et de sa fille mortes de ses mains lui collent à jamais à la peau. Cette particularité lui vaut le nom de « Fantôme de Sparte ».
  • son arme principale : les Lames du Chaos. Ce sont deux épées attachées chacune à une chaîne, elles-mêmes greffées dans les chairs de ses avant-bras. Celles-ci lui ont été offertes par Arès en échange de son âme, qui les lui reprendra. Il arbore depuis les Lames d'Athéna, équivalentes en puissance et en forme, ainsi que la Toison d'or, obtenue en tuant le Cerbère qui a dépecé Jason. Enfin, après être tombé aux Enfers une troisième fois, Athéna reprend ses lames, et lui offre alors les Lames de l'Exil. Il retrouvera les Lames du Chaos dans le quatrième opus.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Kratos se comporte comme un véritable anti-héros : torturé, hanté par ses actes passés et par les souvenirs de sa famille, morte de ses mains, il se montre alors cruel et sans pitié envers quiconque lui barre la route et agit souvent dans son propre intérêt aux dépens des personnes présentes. Il laisse parfois entrevoir une parcelle d'humanité lorsqu'il se rappelle le douloureux souvenir de sa famille disparue.

Après avoir détruit l'Olympe, il trouve refuge à Midgard et tourne la page de ses années de tuerie. Kratos a un fils connu sous le nom d'Atreus, avec qui il a des problèmes à communiquer après la mort de sa deuxième compagne, Laufey. Il se montre plus mesuré, froid, mais son éducation spartiate et son laconisme sont des obstacles dans sa relation avec son fils.

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

En tant que fils du roi des dieux, Kratos possède une force physique immense du niveau de celles des dieux et des Titans, une vitesse écrasant de loin celle de la lumière, une grande résistance lui permettant d'encaisser sans broncher des attaques dévastatrices, des sens surdéveloppés, une endurance exceptionnelle, une agilité et une habileté à toutes épreuves et de puissantes capacités de régénération, lui permettant de cicatriser en quelques secondes.

Pendant un temps, Kratos peut utiliser des pouvoirs divins, incluant : invocation de foudre, changement de taille à volonté, vol, force et résistance améliorées, etc. Ceci est dû au fait que Kratos a pour habitude de puiser dans la force des ennemis qu'il tue. Par exemple, il prend les bottes d'Hermès après l'avoir tué, pour augmenter sa vitesse et il prend la tête de la Méduse pour pétrifier ses adversaires problématiques. Ayant tué la majorité des Dieux de l'Olympe, il possède donc leurs pouvoirs et peut également s'en servir. Lorsqu'il se donne à fond et expulse toute sa colère, il peut libérer la Rage de Sparte, qui décuple sa force et le rend quasiment invulnérable. Il maîtrise parfaitement le combat à mains nues ainsi qu'une multitude d'armes surtout ses épées. Étant allé aux Enfers et ayant combattu toutes sortes de créatures dans toutes sortes de circonstances, Kratos peut supporter des conditions extrêmes. La multitude d'artéfacts qu'il possède après toutes ses victoires lui accordent des capacités diverses et incroyables allant de l'amplification de compétences à l'usage de magie. Il peut aussi voir et toucher des choses que les humains ne peuvent pas voir, ni toucher, comme les fantômes et les spectres qu'il a combattu en enfer.

Biographie fictionnelle[modifier | modifier le code]

Grèce[modifier | modifier le code]

Kratos est né à Sparte de l'union de Zeus et d'une mortelle, Callisto. Un oracle prédit à Zeus que l'Olympe tombera à cause d'un mortel portant des marques rouges sur le corps et pense comme Arès qu'il s'agit de Deimos, le frère cadet de Kratos. Arès se charge d'enlever Deimos, encore enfant, et laisse une balafre à l’œil de Kratos qui voulait le défendre. En l'honneur de son frère qu'il pense mort, Kratos se fait tatouer en rouge des marques similaires à celles de Deimos.

Kratos adulte devient le plus jeune capitaine de Sparte. Il se marie avec Lysandra et a une fille, Calliope. Lors d'une bataille contre un roi barbare, Kratos implore l’aide d'Arès qui lui offre les Lames du Chaos en échange de son allégeance. Kratos commettra une série de massacres violents jusqu'à tuer dans sa soif de sang Lysandra et Calliope, réfugiées dans un temple dédié à Athéna. Alors que le temple brûle et que Kratos réalise qu'Arès l'a manipulé pour qu'il commette le crime ultime, l'oracle du village maudit le Spartiate et les cendres de sa famille lui collent à la peau, la rendant blanche, qui lui vaudra le surnom de Fantôme de Sparte.

Kratos rompra son serment envers Arès et se mettra au service des dieux pour espérer obtenir le pardon. Dix ans durant, il obéira aux dieux en intervenant là où les Olympiens ne pouvaient pas. Il devra ainsi tuer Perséphone alors qu'elle avait enlevé Hélios et envoyé le titan Atlas détruire le monde, ou tuer l'hydre de Lerne qui ravageaient les navires en haute mer. Kratos a sa vengeance quand Arès attaque Athènes et qu'Athéna ne peut le défier ; elle envoie Kratos sauver sa ville et récupérer la Boîte de Pandore afin d'obtenir le pouvoir de tuer Arès, en échange il aura le pardon divin qu'il attend depuis longtemps. Kratos atteint son but, libéré de son serment et des lames du Chaos, mais quand il apprend que le pardon ne le libérera pas des souvenirs de ses crimes, il tente de se suicider avant d'être sauvé de sa chute et de se voir offrir le trône du dieu de la guerre, désormais vacant.

Pendant son règne, Kratos sera encore pris de visions de son passé mortel et cherchera à découvrir la vérité sur son frère. Il retrouve sa mère Callisto dans la cité d'Atlantide mais devra la tuer quand elle se change en monstre pour avoir voulu révéler qui était le père du Spartiate, puis est réuni avec son frère Deimos, torturé depuis l’enfance par Thanatos. Après la mort de Deimos et Thanatos, Kratos s'attire la colère des autres dieux, contre qui il promet qu'il fera payer pour la mort de sa mère et de son frère.

Le nouveau dieu de la guerre lance les armées spartiates vers les autres cités. Alors qu'il attaque Rhodes, Zeus le piège et le prive de ses pouvoirs qu'il enferme dans l'Épée de l’Olympe. Manquant de partir au fond des Enfers, Kratos est sauvé par Gaïa qui lui propose l’aide des Titans pour renverser les dieux. Pour cela, il doit utiliser le pouvoir des Moires pour remonter le temps, avant que les Titans ne soient bannis au Tartare et que Kratos ne perde ses pouvoirs divins. Sur sa route, Kratos sera sans pitié avec ceux qu'il croisera sur son chemin, tuant les héros qui lui bloquent la route jusqu'à atteindre son but. En revenant au moment où il récupère ses pouvoirs et s'apprête à tuer Zeus, Athéna s'interpose et prend le coup fatal. Dans son dernier souffle, Athéna révèle que Kratos est le fils de Zeus et qu'il craignait que l'histoire ne se répète. Kratos jure la fin de l'Olympe et ramène les Titans pour prendre d'assaut le mont Olympe.

Malgré la mort de Poséidon, le conflit tourne en faveur des dieux et Gaïa abandonne Kratos quand il tombe dans le royaume de Hadès. Trahi par tous, Kratos voit apparaitre l'esprit d'Athéna qui lui dit que la boîte de Pandore est piégée dans la Flamme de l’Olympe. Kratos tue quiconque tente de l’arrêter, dieu, titan ou héros, dans sa quête et comprend que pour éteindre la flamme, il devra sacrifier Pandore, un être créé par Héphaistos que le dieu considère comme sa fille. Kratos hésite à accomplir ce geste, l'enfant lui rappelant sa propre fille perdue, mais la laisse se jeter dans le feu quand Zeus apparait. Quand Kratos ouvre la boîte, elle est vide et Zeus se moque de lui, libérant la colère du Spartiate qui reprend le combat. Gaïa tente à son tour de tuer les deux hommes mais meurt dans leur affrontement avec Zeus, tous deux tués par la Lame de l’Olympe. L'esprit de Zeus tente alors de s'emparer de Kratos qui se retrouve dans sa psyché. Il y parvient à se pardonner et puiser une force nouvelle dans l'espoir, la puissance dont il s'était emparé pour tuer Arès et qui lui permet de vaincre Zeus définitivement. Quand Athéna revient et réclame l’espoir pour reconstruire le monde laissé dans le chaos après la mort des dieux, Kratos préfère retourner la Lame de l'Olympe vers lui-même afin de mourir et donnant l'espoir à l'humanité. Déçue, Athéna prend la Lame et laisse Kratos se vider de son sang. Une dernière image laisse entendre que Kratos a survécu.

Midgard[modifier | modifier le code]

Des années plus tard, Kratos a trouvé refuge dans le royaume nordique de Midgard. Il a tourné la page de sa vie de dieu grec, a épousé une femme, Faye, et eu un fils, Atreus. À la mort de Faye, il part en voyage avec Atreus pour respecter le dernier souhait de sa femme : disperser ses cendres au sommet de la plus haute montagne des neuf royaumes. Le départ est précipité quand le dieu Baldur surgit et défie le Spartiate. Au cours du chemin, ils rencontrent Freya, une sorcière qui identifie immédiatement Kratos comme un dieu. Armé de la hache Léviathan et de la magie de glace, Kratos et Atreus prennent la route et au plus haut sommet de Midgard, apprennent de Mimir que la plus haute montagne est en Jötunheim, le royaume des géants de glace dont la porte a été cachée par Tyr.

Pendant le voyage, ils tombent sur les neveux de Baldur, Magni et Modi, ce dernier tentant de venger la mort de son frère des mais de Kratos. C'est durant l'affrontement avec Modi qu'Atreus tombe malade, sa nature divine luttant contre sa certitude inébranlable qu'il est humain. Pour que Freya, qui s'avère être une déesse, puisse le soigner, Kratos part chercher le remède en Helheim, le monde des morts où le pouvoir de la hache Léviathan est inopérant. Cela qui l'oblige par conséquent à reprendre les Lames du Chaos, qu'ils s'était pourtant juré de ne plus jamais utiliser, car elles seules sont capable d'opérer dans ce royaume. Finalement, il parvient à ramener le remède à Freya, qui remet l'enfant sur pied; mais la seule façon d'empêcher un nouvel accès de maladie de frapper Atreus étant de le confronter à la vérité, il finit également par révéler à son fils qu'il est un dieu. Cette révélation pousse le jeune garçon à l'arrogance, jusqu'à ce que son orgueil ne les précipite au cœur du royaume des morts. Durant leur évasion de Helheim, ils découvrent que Baldur est le fils de Freya qui, en voulant le protéger, l'a rendu invulnérable et insensible à toute sensation, notamment la douleur, ce qui l'a rendu fou.

Durant leur dernier affrontement, le sort de protection de Baldur est brisé par une flèche de gui et Kratos parvient à le vaincre. Il choisit cependant de l’épargner, mais le fils de Freya étant toujours résolu à se venger de sa mère, Kratos le tue. Freya jure vengeance pour son fils et lui reproche d'avoir laissé parler sa nature cruelle. Kratos consent alors à révéler à Atreus qu'il a tué son père et qu'il espère briser ce cycle avec son fils. Ils parviennent à Jötunheim, où Kratos découvre que sa femme s'appelle Laufey et qu'elle était une géante des glaces. Elle avait nommé son fils Loki, mais Kratos lui a préféré Atreus, du nom d'un compagnon d'armes spartiate. En retournant à Midgard, Fimbulvetr (Le Grand Hiver qui précède le Ragnarök) a commencé, et Atreus a une vision de Thor venant pour eux au commencement du Ragnarök.

Autres apparitions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]