Aller au contenu

Krasnodar Rora

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Krasnodar Rora
Image illustrative de l’article Krasnodar Rora
Biographie
Nationalité Yougoslave
Croate
Nat. sportive Yougoslave
Naissance
Vis (Croatie)
Décès (à 75 ans)
Zagreb
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1962-1964 NK Šibenik 050 0(8)
1964-1973 Dinamo Zagreb 261 (39)
1973-1975 Standard de Liège 054 0(2)
1975-1977 AS Nancy-Lorraine 026 0(1)
1977-1978 SR Haguenau 031 0(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1967-1968 Yougoslavie 005 0(0)
Parcours entraîneur
AnnéesÉquipe Stats
1992 Radnik Velika Gorica
1992-1993 HNK Šibenik
1998 Cibalia Vinkovci
1 Compétitions officielles nationales et internationales senior, incluant le parcours amateur et en équipe réserve.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 12 novembre 2020

Krasnodar Rora (né le à Vis en Croatie et mort le [1]) est un footballeur et entraîneur croate, international yougoslave.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Il débute au NK Šibenik, avant de partir au Dinamo Zagreb et d'y remporter la Coupe des villes de foires en 1967. Lors de la finale face à Leeds, il est l'auteur d'un but[2]. Avec le Dinamo Zagreb, il dispute 222 matchs en première division yougoslave, inscrivant 37 buts[3].

En 1973, il est transféré au Standard de Liège, où il est finaliste de la Coupe de la Ligue Pro en 1974. Il dispute 48 matchs en championnat avec le Standard, inscrivant deux buts[3].

Krasnodar Rora rejoint ensuite la France et le club de l'AS Nancy en 1975. Avec cette équipe, il joue 21 matchs en Division 1[3], inscrivant un but face à Reims[4]. Il termine sa carrière à Haguenau, en Division 2.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il reçoit cinq sélections en équipe de Yougoslavie entre 1967 et 1968[3].

Il joue son premier match le , en amical contre les Pays-Bas. Il joue son deuxième match le , face à l'Albanie, dans le cadre des éliminatoires du championnat d'Europe 1968[5].

Son troisième match a lieu le , en amical contre la Tchécoslovaquie. Il joue ensuite deux matchs comptant pour les éliminatoires du mondial 1970 : contre la Belgique le , et enfin contre l'Espagne le [5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]